Sante

Jusqu’à vendredi, divers ateliers sont ouverts au CHU d’Angers pour la semaine de la sécurité des patients.

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – L’atelier Hygiène des Mains propose de réapprendre à se désinfecter les mains pour lutter contre la transmission de micro-organismes.

Cette semaine au CHU d’Angers, la sécurité des patients est à l’honneur pour la 9ème année consécutive. Plusieurs ateliers, ouverts à tous, sont proposés dans le cadre du programme national PNSP 2013-2017. L’objectif est de sensibiliser l’ensemble des publics sur les enjeux de la sécurité des soins et favoriser un dialogue entre usagers et professionnels de santé. Cette année, coup de projecteur sur l’antibiorésistance !

Mercredi après-midi, au CHU d’Angers, qu’ils soient professionnels de santé ou simples curieux venus s’informer sur la sécurité des patients… les ateliers proposés vous proposent de vous informer sur plusieurs thématiques de santé, majeures dans notre société. À l’entrée du bâtiment D5 (quartier bleu), David Richard, délégué assurance maladie au sein de la CPAM, anime l’atelier Les antibiotiques, juste ce qu’il faut. « L’objectif est de présenter ce que la médecine propose sur l’antibiorésistance » précise-t-il. « Ce sont des outils qui sont proposés pour prescrire de manière plus efficace les antibiotiques, en fonction des pathologies du patient ». Vous aurez l’occasion de découvrir que l’on peut soigner différemment un rhume, une grippe, une angine virale, une bronchite aiguë ou une otite aiguë avec de nouvelles solutions. La prévention des chutes, notamment pour les personnes âgées, sera illustrée autour d’un jeu, le Prévent’chute game. Créé par des étudiants en 6ème année de médecine, l’objectif est de le commercialiser dans les prochains mois. Des séances de tests étaient organisés hier après-midi pour comprendre, prévenir et s’adapter aux chutes de ces dernières. Sous formes de diverses questions, et d’un dès, sous le principe du jeu de l’oie, une activité ludique  qui permet d’aborder des sujets graves de manière plus légère.
Autre atelier que nous avons testé : L’hygiène des mains afin de réapprendre à se frictionner les mains avec une solution hydroalcoolique. C’est le pilier essentiel de la transmission des micro-organismes entre patients, patients-médecins, et entre le corps médical des centres hospitaliers. « La friction à la solution hydroalcoolique est la première mesure bannière pour éviter et limiter les infections associées aux soins » précise Thierry Rochais, infirmier hygiéniste de l’équipe opérationnelle de l’hygiène Uplin (Unité de prévention et de la lutte contre les infections nosocomiales). « Nous proposons aux visiteurs et aux médecins soignants de tester la façon dont ils se lavent les mains, puis de faire une visualisation 3D à l’aide d’un appareil pour évaluer la désinfection » complète Silvana Bourdon, infirmière. Pour rappel, la friction des mains commence par l’étape paume sur paume, puis paume sur dos pour désinfecter les doigts et les espaces interdigitaux. S’en suit l’entrelacement des doigts, puis paume-doigts, le nettoyage des pouces et des ongles, avant de terminer par les poignets. Des gestes essentiels à l’approche de la grippe et de l’épidémie de gastroentérite.

Le programme des ateliers pour cette fin de semaine

Les antibiotiques, juste ce qu’il faut
Cet atelier sera animé par les hospitaliers du Service des maladies infectieuses et tropicales et la
CPAM. Rendez-vous jeudi 21 novembre, de 13h30 à 15h30 dans le hall du bâtiment D5 (quartier bleu). Gratuit, entrée libre.
Le jeu « Prevent’chute game »
Organisé par l’animatrice du service de gériatrie, prochaine session le vendredi 22 novembre, de 14h30 à 15h30 dans le hall du bâtiment des 4 services (bâtiment E2 quartier orange). Gratuit, entrée libre.
Le jeu « Les médicaments…Tous vigilants ! »
Animé par les hospitaliers de pharmacovigilance, le rendez-vous est donné jeudi 21 novembre, de
13h30 à 15h30, dans le hall du bâtiment D5 (quartier bleu). Gratuit, entrée libre.
Le Dossier Médical Partagé
Animé par la CPAM, jeudi 21 et vendredi 22 novembre, dans le hall de l’ancienne chapelle (D1 ; quartier bleu). Gratuit, entrée libre.