Hippisme

Quinté. Le Prix Montignac Charente ce lundi 23 novembre 2020 à Vincennes.

Publié

le

Direction Vincennes ce lundi 23 septembre 2020 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, Le Prix de Montignac Charente s’affronteront partants. La course sera disputée sur 2700 mètres, et dotée de 67 000€

Dans cette épreuve, Calina (1) est décevante depuis quelques mois. J’ai pris la décision d’appuyer sur la pédale avec elle à l’entraînement depuis quinze jours. J’espère que cela va porter ses fruits. J’ai hâte de voir son comportement dans ce quinté, indique Jean-Michel Bazire.

Les confidences de Geny

Charles Cuiller: Elvis du Vallon (2) a connu des problèmes de trafic dernièrement. A Argentan, il avait aussi tracé une belle ligne droite. Il est revenu aussi bien sinon mieux que l’an dernier à pareille époque. Nous avons hésité à la présenter dans le « Bretagne » mais l’opposition était trop forte. Lundi, il détient une très bonne chance.

Guillaume Gillot: Black Jack From (3) s’est rapidement montré fautif jeudi dernier sous la selle. J’ai pris la décision de le laisser au départ de ce quinté. Il est en forme mais avec lui, on ne peut jurer de rien. Il faut qu’il se montre sage. Avec lui, c’est la bouteille à l’encre. J’ajoute qu’il aura un meilleur engagement samedi prochain.

Philippe Billard: Violetto Jet (4) n’a pas démérité pour son retour à Vincennes, malgré un mauvais parcours. Il paraît avoir bien récupéré de ses efforts. C’est une belle course parmi ses engagements du moment. Il détient une première chance à ce niveau de la compétition. J’espère bien le voir à son avantage.

Jean-Loïc Claude Dersoir: Cash du Rib (5) rendait la distance à Bordeaux et le déroulement de course ne lui a été favorable. Il n’a pas démérité. Il a bien pris sa course. Je le préfère piste plate. Cela fait partie de son programme. Il faut se frotter aux étrangers et aux 6 ans. J’espère le voir accrocher une place parmi les cinq premiers.

Jean-Michel Bazire: Dostoievski (6) avait le handicap de rendre vingt-cinq mètres et d’être ferré à Nantes. Cette sortie ne lui a pas fait de mal. Il retrouve des conditions de course plus favorables. Il faut prendre en considération ses résultats précédents. Bref, il a une belle carte à jouer dans ce quinté.

Romain Derieux: Dream de Lasserie (7)termine derrière Vitruvio en Italie, ce n’est pas si mal… Je ne voulais pas trop le tendre car il peut monter en pression mais, sur le mile, il faut être très rapide. Il paraît égal à lui-même le matin. Il est dans sa catégorie, même s’il y a quelques clients étrangers. J’espère le voir parmi les cinq premiers.

Emmanuel Ruault: Estola (8) n’est pas facile à juger actuellement. Après une bonne sortie à Argentan, nous partions confiants à Bordeaux mais elle s’est montrée fautive pour finir. Son driver m’a confié qu’elle avait encore des ressources. Lundi, elle bénéficie d’un bel engagement mais l’opposition est relevée. Elle a besoin de rassurer.

Luc Roelens: Jerry Mom (9) a eu des soins à un pied après Laval. Malheureusement, il a fait une réaction au produit et il a eu un abcès, ce qui m’a forcé à le déclarer non partant le 14 novembre. Il a « sauté » quelques boulots mais il a bien travaillé jeudi dernier. Je pense qu’il devrait fournir sa valeur. Il a une bonne chance.

Jean-Michel Bazire: Chalimar de Guez (10) va profiter de l’occasion pour affiner sa préparation. En effet, je profite de cet engagement à l’attelage pour lui changer les idées et peaufiner sa condition en vue d’un prochain engagement au trot monté. Face à ses sujets expérimentés, sa tâche s’annonce ardue.

Nicolas Catherine: Cantin de l’Eclair (11) s’est vite retrouvé battu à Lisieux. Il connaît des problèmes pulmonaires. C’est dommage car il a toujours l’envie. Il a eu quelques soins et, au travail, il me paraît plutôt bien. Sur la fraîcheur, il n’est pas incapable d’accrocher une sixième ou cinquième place. Il sera déferré des quatre pieds.

Sylvain Roger: Bad Boy du Dollar (12) revient de Corse. Malheureusement, l’état de ses pieds ne va pas me permettre de le déferrer dans ce quinté. Dans ces conditions, ses chances sont assurément fortement compromises. Physiquement, il n’a pas l’air mal comme l’atteste son travail de vendredi matin.

Arthur Leportier: Milliondollarrhyme (13) n’a pas raté ses débuts en France. Éric Raffin lui a donné un parcours sur mesure et n’a donc pas eu une course dure. Depuis, il est resté à Grosbois où il se montre plus calme qu’en Suède. Comme il a usé un peu de pieds, il restera ferré. Le déferrage ne le métamorphose pas. Il peut doubler la mise.

Jörgen Westholm: Unique Juni (14) n’a pas fourni sa meilleure valeur lors de sa dernière sortie. Je lui ai accordé un peu de repos. Elle a repris progressivement le travail et j’ai accentué ces derniers temps. Elle découvre un bel engagement. J’ai essayé de l’avoir au mieux pour celui-ci. J’espère bien la voir parmi les quatre premiers.


Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store windows

Parier sur cette course avec PMU !

Une synthèse:13-4-2-6-9-14-5-7 La synthèse de presse:4 – 9 – 13 – 2 – 6 – 7 – 5 – 14

Europe 1 :13-9-2-12-4-6-3-5
Le Parisien :
Ouest France:6-4-13-5-7-2-9-1
Paris Turf :13-4-2-6-14-7-1-5
RTL  :9-6-4-3-2-1-13-14
Sud Ouest :

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 1 =