Hippisme

Quinté. Le Prix de Quimper à Vincennes ce lundi 25 novembre 2019.

Publié

le

Le Prix de Quimper à Vincennes ce lundi 25 novembre 2019

Direction Vincennes, ce lundi 25 novembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté +. Dans cette épreuve, le Prix de Quimper s’affronteront 13 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 59000€.

Dans cette épreuve,Generaal Bianco (13) va effectuer son retour sur notre sol, où il compte déjà plusieurs bonnes prestations. Associé à Franck Nivard, il a largement la pointure d’un tel lot. C’est le plus riche et déferré des quatre pieds comme toujours en France, il peut jouer les premiers rôles.

Les confidences de Geny

Jean-Michel Bazire: Noble Dolly (1) a retrouvé assez vite un très bon niveau. C’est une jument de classe mais elle reste délicate. Dernièrement sur la petite piste, elle s’est fâchée sur la main, d’où sa faute. Derrière, ce n’était pas top. Je l’ai déjà eu mieux que ça. Le lot est relevée mieux vaut l’envisager pour une petite place.

Stéphane Meunier: Django du Bocage (2) a toujours été compliqué mais, après un bon passage, il est retombé dans ses travers. On a modifié deux, trois choses et il va retrouver Yoann Lebourgeois avec lequel il a gagné à Cabourg. En forme, il sera déferré des quatre pieds. Bien sûr, il a le moteur pour aller avec ces chevaux là.

Adrian Kolgjini: Rajesh Face (3) est en condition optimale et va faire son retour en France dans un très bel état. Je pense qu’il sera meilleur sur la piste de Vincennes car il y est toujours plus relâché qu’en Suède. Ses dernières sorties y sont d’ailleurs bonnes sans être exceptionnelles. On a des ambitions. Il est capable de terminer à l’arrivée.

Sylvain Roger: Derby du Dollar (4) a effectué une bonne rentrée à Argentan en étant ferré. Je le présente ici pieds pour le juger à savoir si on continue ou pas cet hiver. Dans le cas contraire, il se reposerait pour préparer le Trophée Vert 2019. De condition, il est bien. Maintenant, l’opposition est de taille avec Défi de Retz en priorité.

Hédi Le Bec: Disco des Molands (5) est en forme sûre. Pour le maintenir dans cet état en attendant son prochain engagement sous la selle (le 12 décembre à Vincennes), il sera au départ de ce quinté à l’attelage. Il n’est pas dénué de moyens dans cette spécialité. Fin septembre à Laval, il n’avait pas été ridicule. Mais il manque d’expérience.

Grégory Thorel: Dollar Soyer (6) a très mal couru jeudi sous la selle. Il a vite éprouvé des difficultés à suivre le rythme. Comme il n’a pas eu une course dure, je le présente de façon rapprochée. Il avait bien gagné au début du mois sur ce parcours. Mais après son récent échec, je reste un peu dans le flou. Il n’aime peut-être pas le trot monté…

Pierre Belloche: Divine Mesloise (7) n’avait pas eu une course facile lors de son succès à Laval, où elle s’était élancée au galop. Elle a visiblement accusé le coup lors de sa sortie suivante à Caen. Dernièrement, elle n’a pas démérité. Elle est bien engagée mais doit affronter les mâles. Elle peut, malgré tout, accrocher une place.

Matthieu Abrivard: Diego Sautonne (8) revient au top comme l’attestent sa dernière sortie. Il n’a été devancé que par Dayanna Berry, qui a confirmé récemment. Depuis, il est resté à Grosbois et il me paraît encore plus réveillé. Lundi, il affronte quelques sérieux clients, notamment des « JMB ». Avec un bon déroulement, mais il va finir dans le quinté.

Jean-Michel Bazire: Défi de Retz (9) avait bien gagné dans l’étape du GNT, devant Cocktail Desbois. Peu après, il avait joué de malchance à Vincennes alors qu’il avait la course à sa merci. Il vient de trouver une juste compensation face à un tenace, Be Bop Haufor, mais plus facilement qu’il n’y a paru. C’est la meilleure chance de mes élèves.

William Bigeon: Diablo du Noyer (10) ne doit pas être jugé sur son récent échec. Il était alors impossible de revenir. Lors de ses sorties précédentes, il avait prouvé qu’il était sur la montante après une longue absence. Lundi, il y a peu de partants. Il sera, cette fois, pieds nus et confié à Éric Raffin. Il a sa place dans le quinté.

Jean-Michel Bazire: Dreambreaker (11) avait enchaîné les courses et gravi les échelons depuis son arrivée en France. Il avait besoin de souffler. Depuis sa rentrée à Meslay-du-Maine, il a eu trois autres parcours dans les jambes, en étant ferré assez lourd. C’est la course visée mais Défi de Retz lui est supérieur.

Alexandre Abrivard: Daïda de Vandel (12) a eu le droit à des vacances bien méritées après un très bon début d’année. Lundi, elle effectue une rentrée après quatre mois d’absence. De plus, elle n’est as confirmée à l’attelage. Elle va avoir besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau. Vous pouvez l’écarter.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse : 9-8-11-13-2-6-10-7 Une synthèse de la presse : 9 – 8 – 2 – 13 – 11 – 6 – 10 – 12

L’arrivée: 9-2-11-10-8

Le Parisien : 8-9-2-6-10-11-13-7
Ouest France: 9-8-3-11-2-6-10-13
Sud Ouest :11-6-8-2-9-10-13-7
Paris Turf : 9-11-8-3-13-2-6-10

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 3 =