La CCI de Maine-et-Loire alerte sur les manifestations et blocages en cours

Credit AM – Au centre, Eric Grellier, président de la CCI de Maine-et-Loire.

Une semaine de manifestations ! Les commerçants et les entrepreneurs sont durement impactés et inquiets de la poursuite du mouvement et de l’ampleur qu’il prend, explique la CCI de Maine-et-Loire via son président ! La chambre consulaire alerte les autorités et les manifestants sur les graves répercussions des blocages en cours sur l’activité des commerçants et des entrepreneurs.

Le blocage des zones d’activités et commerciales, des centres villes ainsi que des ronds-points et entrées de ville a eu pour conséquence la désertion des commerces ainsi que des marchés non sédentaires. Elle a provoqué une très forte baisse d’activité et de chiffres d’affaires pour de nombreux entrepreneurs, poursuit la CCI dans un communiqué.

Avec les fêtes de fin d’année qui approchent, Eric GRELIER, Président de la CCI souhaite alerter les autorités mais surtout les manifestants sur les conséquences dramatiques d’une telle prolongation des blocages. Cette période de fin d’année constitue un enjeu primordial pour les commerçants, leurs salariés et le monde économique en général, qui réalisent une partie substantielle de leur chiffre d’affaire sur cette période. « Cette situation fait courir des risques graves à tout le commerce quelle que soit sa forme et sa surface. Au-delà des impacts en termes d’emplois, c’est la dynamique de nos villes qui est en danger »

Eric GRELIER, Président de la CCI, saisi par de nombreuses associations de commerçants et chefs d’entreprises demande aux pouvoirs publics la vigilance et les mesures nécessaires afin que les activités des commerçants et des entrepreneurs soient rendues accessibles et s’exercent en toute liberté. Il en va de la survie de certaines activités déjà affectés par une activité en berne depuis plusieurs mois. Il en appelle également à la responsabilité des manifestants : « On peut comprendre le mécontentement des manifestants. Toutefois leur expression doit respecter les activités des chefs d’entreprises, des commerçants et des salariés qui y travaillent. Ils ne sont pas responsables des maux qu’ils dénoncent et pour lesquels ils s’insurgent. Il est urgent et essentiel que les lois de la République soient appliquées au bénéfice de tous. La liberté de circulation et d’entreprendre librement ne sont pas négociables. »

Publié le 23/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.