Technologie

Le numérique et les technologies de demain s’invitent au centre des Congrès d’Angers jusqu’à 18h.

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Jean-Baptiste Fasquel, enseignant chercheur à l’Université d’Angers, présente la machine à cocktail, pour doser sa boisson en automatique.

Journée de clôture pour la Connected Week à Angers avec Avenirs Numériques. Jusqu’à ce soir au centre des Congrès Jean Monnier d’Angers, vous êtes invités à découvrir et vous informer sur les cultures numériques. Présentation de technologie, tournoi de e-sport, mini-conférences et démonstrations sont au programme ! Événement gratuit.

« On a tous des avenirs numériques à construire, l’objectif est de sensibiliser et d’informer le grand public sur les technologies numériques de demain » commence Yoann Digue, chargé de mission sur le numérique et l’électronique chez Aldev. Initié l’an dernier lors de la Connected Week, ce rendez-vous se veut être un carrefour d’information sur le digital d’aujourd’hui et de demain. Organisé par Angers Loire Métropole, la ville d’Angers, l’agence Aldev et Angers Loire Campus, des démonstrations familiales sont programmées tout au long de la journée. Notamment avec une machine à cocktail révolutionnaire, faite par des étudiants de l’IUT de l’Université d’Angers, sous la responsabilité de Thibault Aubriot, enseignant à l’IUT d’Angers. (cf. photo de couverture). « Elle dose automatiquement vos cocktails, avec ou sans alcool. C’est encore aujourd’hui un prototype » précise Jean-Baptiste Fasquel, enseignant chercheur à l’Université d’Angers. Cette machine à cocktail n’est pas la seule innovation. Elle se place entre un lanceur de balle de tennis, et un robot pouvant se déplacer aléatoirement selon les espaces.

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Les étudiants de l’ESEO à Angers présentent leur travail jusqu’à 18h au centre des Congrès Jean Monnier d’Angers.

« L’objectif de ce salon est aussi d’aborder le numérique un peu partout, notamment pour montrer aux jeunes qu’ils peuvent compter sur Angers pour apprendre des métiers en lien avec le digital » précise Yoann Digue. L’ESEO d’Angers a également exposé quelques créations de ses étudiants. Le jeu Let’s go, réalisé par des étudiants de 1ère année, la serrure connectée ou la cave à vin connectée. « Ce sont des projets que l’on réalise pour se faire la main et que l’on présente au grand public aujourd’hui » note Dorian Calilleri, étudiant en 2ème année de prépa à l’ESEO.
D’autres activités sont programmées jusqu’à ce soir, comme un tournoi de e-sport avec Fifa 2020, des mini-conférences et un spectacle de clôture à 17h30 en présence de Jérome Abel, artiste en résidence à l’Université d’Angers. L’intégralité du programme à retrouver sur : https://www.connectedweek-angers.fr/avenirs-numeriques-1.