Social

Homophobie : « Le Refuge » pour les jeunes LGBT devrait bientôt ouvrir à Angers

Publié

le

Le Refuge existe depuis 2003 pour accompagner et héberger des jeunes victimes d’homophobie et de transphobie au sein de leur entourage.

L’association nationale « Le Refuge », qui accompagne et héberge des jeunes victimes d’homophobie et de transphobie, va ouvrir une antenne régionale à Angers l’an prochain. Elle a assuré 25.000 nuitées d’hébergement d’urgence en 2017.

Créée en 2003 par son actuel président, Nicolas Noguier, l’association française « Le Refuge » vient en aide à des jeunes victimes d’homophobie et de transphobie dans leur entourage. Forte de 350 bénévoles, 16 salariés et 18 jeunes en service civique, l’association déploie des structures d’hébergement d’urgence dans 18 départements. En 2019, le Maine-et-Loire pourrait bien devenir le 19ème département équipé de locaux et appartements propres au Refuge pour accueillir des jeunes en rupture avec leur famille ou leur entourage.

« En mars 2017, avec trois amis nous nous sommes rendu compte que Le Refuge n’était pas présent sur la région des Pays-de-la-Loire » se souvient Richard Renault, devenu Coordinateur national des Correspondants-Relais présents dans 32 départements de France métropolitaine. « Aujourd’hui, la mairie nous accompagne par de la mise à disposition future de locaux et d’appartements, le département nous suit dans des démarches de partenariat, la région nous soutient financièrement […] Malheureusement, il y a un réel besoin sur la région. »

Et pour cause : « En 2017, ce sont 9 jeunes des Pays-de-la-Loire qui ont été hébergé par l’un des 18 départements d’hébergement et au 30 septembre 2018 ce sont 14 jeunes victimes d’homophobie ou de transphobie qui ont été hébergés par Le Refuge national » décrit Richard Renault. « Cela s’explique par le travail des bénévoles de la région qui, à force de communication sur le terrain, permettent de libérer la parole des jeunes en souffrance dans leur famille. »

L’équipe d’une trentaine de bénévoles angevins dépose fin novembre un dossier de candidature auprès de l’association nationale pour faire du Maine-et-Loire le 19ème département d’hébergement du Refuge dès septembre 2019. Cette proposition sera étudiée par le conseil d’administration de l’association, et sa décision sera annoncée le mercredi 19 décembre. « Pour cette occasion, précise Richard Renault, le directeur général de l’association viendra depuis Montpellier à Angers pour faire le Facebook Live du Refuge qui réunit 5.000 personnes chaque mercredi soir. »

Seule association reconnue d’utilité publique sur les questions LGBTI, Le Refuge compte 6.500 adhérents en France et dispose d’un agrément national d’intervention en milieu scolaire. Le financement de son fonctionnement provient à 75% de dons privés. Service valable chez les opérateurs Bouygues Télécom, Orange et SFR, quiconque peut faire un don de 10 euros à l’association en envoyant REFUGE par SMS au 9 26 26.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 18 = 25