Citoyenneté

Le Conseil départemental de Maine-et-Loire s’implique dans la lutte contre les violences faites aux femmes

Publié

le

Image d’illustration

Ce mercredi 25 novembre sera la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Dans cette lutte, le département de Maine-et-Loire s’implique auprès des associations.

Le 25 novembre prochain, se déroulera la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. Initiée par l’ONU en 1999, cette opération de sensibilisation permet de rappeler que ce combat reste d’actualité dans de nombreux pays, y compris en France. En 2019 en Maine-et-Loire, en lien avec les services du Département, « 367 situations de violences conjugales ont été traitées par la gendarmerie, et 297 par la police » indique le département.

Un département qui s’implique

Face à ce fléau, le Département s’implique depuis de nombreuses années déjà à travers trois types d’actions à travers un soutien financier au monde associatif. En 2020, différentes structures ont été accompagnées par le biais de subventions. SOS femmes a ainsi reçu 30 000 euros, Médiation 49 à reçu 25 000 euros, l’UDAF 7 000 euros, le CIDFF 6 000 euros et le CIFF 4 000 euros. Des sessions de formations sont également organisées depuis 2017 à destination des professionnels du Département afin de les sensibiliser sur ce sujet. Des protocoles spécifiques ont par ailleurs été mis en place avec les tribunaux. Enfin, un travail en réseau a été développé avec les MDS (Maisons départementales des solidarités) la police et la gendarmerie, pour permettre un meilleur repérage des situations conflictuelles ou à risques.