Education

Le Département de Maine-et-Loire renforce son accompagnement auprès des collèges privés

Publié

le

Crédit : Département de Maine-et-Loire

Ce jeudi 26 novembre, le président du Conseil départemental de Maine-et-Loire, Christian Gillet, a rencontré les directeurs de collèges privés pour renforcer son accompagnement.

Après les principaux des collèges publics le 12 novembre dernier, c’était au tour, ce jeudi 26 novembre, des directeurs des collèges privés de dialoguer en direct avec Christian Gillet, par l’intermédiaire d’une visioconférence. Régine Brichet, Présidente de la commission Education Culture et Citoyenneté, et Philippe Trillot, le directeur diocésain, participaient également à ce temps d’échanges très attendu par les responsables d’établissement.

La crise sanitaire et ses diverses conséquences ont bien évidement été le premier sujet abordé. Christian Gillet a notamment souligné le fait que « les rentrées de juin et de septembre s’étaient déroulées sans incidents majeurs, malgré un contexte particulièrement anxiogène« . Au cours de cette visioconférence, il a également été question de l’aide financière exceptionnelle que le Département va apporter à certains établissements privés qui se trouvent aujourd’hui dans des situations budgétaires délicates. Ces derniers ayant dû faire face à des dépenses imprévues, liées principalement à la pandémie de Covid-19. Comme pour le public, un accompagnement spécifique sera mis en place. La direction diocésaine se chargeant de l’estimation des besoins.

Toujours au chapitre financier, Christian Gillet a rappelé qu’une enveloppe de 300 000 € avait été prévue au budget 2020 pour le financement d’opérations immobilières dans les collèges privés « ces aides seront principalement fléchées vers quelques opérations bien spécifiques, afin d’éviter une forme de saupoudrage » précise-t-il. Là encore, c’est la direction diocésaine qui devra instruire les dossiers afin de respecter la limite des 10 % de financement fixée par la loi. Le développement et le renforcement des outils numériques ont également été évoqués, avec la volonté du Département de continuer à remplacer les matériels les plus anciens.