Ludovic Butelle et Romain Thomas d’Angers SCO à la rencontre des enfants hospitalisés du CHU d’Angers

Crédit : B.D. Ludovic Butelle et Romain Thomas, joueurs du SCO, sont intervenus au service pédiatrique du Centre hospitalier universitaire d’Angers.

 

Ce mercredi, Ludovic Butelle et Romain Thomas, deux joueurs professionnels du SCO Angers, ont joué durant deux heures avec des enfants hospitalisés au service pédiatrique du CHU de la ville. Une après-midi de détente et de bonheur.

Un moment privilégié

A l’initiative de l’association Premiers de cordée et de Positive Football, organisation de l’Union nationale des footballeurs professionnels (UNFP), les enfants hospitalisés du CHU d’Angers ont pu passer une après-midi hors du commun. Dans le bâtiment Robert Debré consacré aux services pédiatriques, des filles et garçons de 3 à 18 ans ont pu jouer, s’amuser et échanger avec des footballeurs professionnels, ce mercredi 28 novembre. Le gardien Ludovic Butelle et le défenseur Romain Thomas, tous deux joueurs au Sporting Club de l’Ouest (Angers SCO), étaient présents pour un moment privilégié tant pour les enfants que pour eux-mêmes.

« Nous sommes présents pour apporter, le temps d’une après-midi, autre chose que le quotidien hospitalier » témoigne Romain Thomas. « Nous jouons ensemble et nous discutons avec les enfants, nous nous trouvons des points communs comme la musique ou les jeux vidéo. » Munis de ballons en mousse, footballeurs professionnels, associatifs et jeunes patients ont enchaîné les mini-jeux, passes à la main et aux pieds, slaloms et tirs au but. La salle est remplie par les enfants, les soignants et les parents.

Entraîner l’entraide

« Notre association existe depuis 1999 pour introduire le sport à l’hôpital, en particulier auprès des enfants » souligne Julie, qui représente Premiers de cordée. « Notre initiative à Angers est la huitième étape de la Tournée du Sport, qui se décline partout en France. Nous étions à Lille la semaine dernière et seront bientôt à Lyon puis Marseille. » Tout au long de cette tournée, Premiers de cordée travaille avec Positive Football, une structure de l’UNFP qui coordonne les actions positive des footballeurs professionnels de Ligue 1 et Ligue 2. « Sur les 1.000 joueurs pro en France, 20% œuvrent pour une association et 61% prévoient de s’engager » détaille Régis Garrault, dirigeant de Positive Football. « Nous sommes là pour un mouvement inclusif, universel, pour entraîner l’entraide en sensibilisant toute la société. »

L’association Premiers de cordée est soutenue par de prestigieux parrains comme le handballeur Thierry Omeyer et le footballeur Kylian Mbappé, tous deux champions du monde. Pour Romain Thomas, qui est déjà intervenu auprès des enfants hospitalisés au CHU d’Angers, travailler avec Premiers de cordée est une première. « C’est important que les sportifs de haut-niveau soient présents pour transmettre un moment de joie aux enfants et un message à toutes les personnes : ‘Investissez-vous, venez améliorer le quotidien à l’hôpital' » lance le défenseur du SCO. « C’est aussi très bon pour nous, joueurs professionnels, car ces petits bouts ont une force de caractère, une énergie exceptionnelles. Les voir sourire est une belle leçon de vie. »

Publié le 28/11/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers SCO · Sante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.