Basket ball

Eurocup : Ça se corse sérieusement pour Cholet, défait 69-53 à Riga

Publié

le

Trois matchs, et trois défaites pour les joueurs d’Erman Kunter dans cette compétition européene. Si le dernier revers face à Thessalonique était inquiétant, celui ci  à Riga est quasiment synonyme d’élimination. Cholet traverse une mauvaise passe…

« L’alchimie » qu’Erman Kunter espère un jour trouver entre ses joueurs ne semble pas vouloir se faire. Le techinicien franco-turc avait une nouvelle fois la mine des mauvais jour en Lettonie. Et pour cause, son équipe s’est inclinée et hypothèque pratiquement toute chance de qualification. Pour se qualifier, il faudrait battre Riga et Salonique et récupérer le point average de retard sur ces deux formations (ce qui semble délicat). Tout en espérant que Moscou demeure invaincu (ce qui est plausible). Où alors, il faudrait aux choletais remporter tous leurs matchs… Un petit miracle en somme.

French touch

Frustré de la dernière prestation de ses américains, coach Kunter alignait un cinq de départ 100% français. Ce qui réussi plutôt bien à CB, qui mène rapidement à la marque (6-11). Mais les maugeois faiblissent, et terminent le premier quart avec 6 pts de retard (24-18). Durant les 10 mn suivantes, Cholet se montre intraitable en défense, et plutôt adroit au shoot, le quart est remporté 18-8. Ce qui donne une petite avance aux choletais à la pause, 32-36. La suite s’annonce plus ardue, les balles perdues handicapent sérieusement CB qui tente pourtant de résister défensivement. Randal Falker et Luca Vébobe prennent les rebonds. Fabien Causeur parvient à retarder l’échéance mais les lettons finiront bel et bien à repasser devant à l’entame du dernier quart.

Battus physiquement

Sans Demetris Nichols blessé, et Demarcus Nelson non qualifié pour la compétition, Cholet a cruellement manqué de punch. L’absence d’une dimension physique  généralement insufflée par des deux américains fut aussi préjudiciable. Ainsi CB a craqué dans le dernier quart. Avec un seul panier inscrit dans le jeu sur ses 7 petits points, Cholet a rendu les armes face à des adversaires pourtant loin d’êtres monstrueux avec 15pts au cours des dix dernières minutes. Le double double de Randal Falker (12pts et 13 rebonds) aura été insuffisant. De même que les 15 pts de Fabien Causeur. En face, Courtney Sims et Antanas Kavaliauskas ont fait le boulot (14 et 13pts). Ce soir Cholet a perdu gros, et n’a pas montré de sursaut. .Le prochain déplacement à Orléans (qui reste sur une belle victoire face à Roanne) s’annonce périllieux. Quand à Talor Battle, encore absent de la feuille de match ce soir, le temps semble compté…

Benjamin Chauviré

Remerciement à Josselin Clair pour la photo

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

32 − = 30