Hippisme

Quinté. La Finale du Grand National du Trot à Vincennes ce dimanche 1er décembre 2019.

Publié

le

La Finale du Grand National du Trot à Vincennes

Direction Vincennes, ce dimanche 1er décembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + . Dans cette épreuve, La Finale du Grand National du Trot s’affronteront 15 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 130 000€.

Dans cette épreuve,encore irréprochable cette saison, Calaska de Guez (10) est magnifique actuellement. D’ailleurs, elle vient de s’imposer facilement devant Colonel en faisant le minimum. Elle est parfaite au travail. Si elle bénéficie d’un bon parcours, elle ne sera pas loin de la vérité surtout s’il y a une défaillance de favoris. Etablir un classement entre mes quatre chevaux n’est pas évident du tout. Nous avons tout fait pour l’emmener au mieux pour cette Finale du GNT, un objectif avoué de longue date. Lors de la dernière étape à Nantes, Dorgos de Guez (11) a réalisé une très belle course sans être spécialement affûté. Désormais, il est tip top. Il est compétitif pour la victoire c’est certain mais Elvis Madrik en tête, comme Défi, reste un sérieux client pieds nus, indique Jean-Michel Bazire.

Les confidences de Geny

Loris Garcia: Eclat de Gloire (1) fait partie des plus jeunes avec Elvis Madrik au départ de cette Finale, ce qui est un signe. Il a de la qualité et il nous a apporté beaucoup de satisfactions cette année. Qualifier pour cette Finale à la suite de sa performance de Feurs, il n’a rien à perdre. Il possède une cinquième ou sixième chance à mon avis mais il essaiera de faire mieux. Il s’est toujours bien comporté à Vincennes.

Yves Dreux: Belle Louise Mabon (2) vient de renouer avec la victoire au prix d’une belle ligne droite. Cette Finale arrive un peu tôt mais elle a participé à ce tournoi cette année et mérite d’être au départ. A l’issue d’un parcours en dedans, elle peut accrocher une petite place; une éventuelle défaillance des favoris est toujours possible. Elle ne sera déferrée que des antérieurs car elle a usé de la corne dernièrement.

Jean-Michel Bazire: A Feurs, Défi de Retz (3) était resté dans l’étape à un cheval près. A un moment, j’ai pensé qu’il pouvait être éliminé dans cette Finale mais le plein n’a pas été fait. Lundi dernier, il s’est imposé facilement dans le très bon chrono d’1’12 »5 sur ce parcours (il l’a déjà couvert en 1’12 »). Il a bien récupéré. Il sera difficile pour Cleangame (15) de lui rendre cinquante mètres. Il détient une première chance.

Guillaume Gillot: Certes, Black Jack From (4) reste sur deux disqualifications, mais en laissant à chaque fois de bonnes impressions. Il aurait pris une place, à Mauquenchy, sans une faute à la fin. Auparavant à Vincennes, il a refait le champ de course. Cette fois, on joue dans la cour des grands. C’est vrai qu’il est barré par plusieurs rivaux, mais il lui suffirait de se montrer sage pour accrocher une petite place.

Emmanuel Allard: À Mauquenchy, Bachar (5) avait l’avantage de s’élancer au premier échelon et en a profiter pour renouer avec les bonnes performances. Depuis, il n’a fait que d’entretenir sa forme et ses jambes ne sont pas pires qu’en dernier lieu. Ce n’est pas sur ce parcours qu’il a obtenu ses meilleurs titres mais c’est un réel plaisir d’être au départ de cette Finale. Nos ambitions se limiteront à la cinquième place.

Jérémy Gaston Van Eeckhaute: À Mauquenchy, Baron du Bourg (6) finissait bien lorsqu’il a tapé dans la roue de Bachar, dans la ligne droite, alors qu’il aurait pu terminer sur le podium. Il est toujours dans une excellente condition physique mais l’opposition est cette fois plus relevée. Derrière l’armada Bazire et Elvis Madrik, il ne reste plus beaucoup de place. Il va, malgré tout, tenter de s’immiscer dans le quinté en rasant les murs.

Franck Blandin: Copernic de Play (7) a très bien tenu sa partie pour son retour à Vincennes le 23 octobre. Malheureusement, il n’a pas eu toutes ses aises dans le dernier tournant où il a perdu un peu de temps. Sa participation dans l’étape nantaise lui permet d’être au départ de cette Finale. Il est bien placé à la limite du recul. Bien sûr, il y a des clients, les « Bazire » notamment. S’il se glisse dans le quinté, ce sera bien.

Jean-Michel Baudouin: Elvis Madrik (8) vient de remporter l’étape de Mauquenchy sans être à son meilleur niveau. Depuis, il a gagné en condition et en souplesse. Il va se présenter au top pour cet objectif de longue date. Il y a environ six mois qu’on avait pensé, avec Franck Nivard, de le déferrer pour la Finale. Il faut tenter un truc pour contrer la coalition Bazire. S’il le déferrage l’améliore, il peut disputer la victoire.

Jan Vanhoucke: Cicero Noa (9) n’a pas démérité pour son retour à Vincennes. Il s’est retrouvé un peu loin dans le parcours derrière Balando. Revenir était trop compliqué. Il a bien récupéré de ses efforts. Il n’est pas très bien placé à vingt-cinq mètres mais le rythme risque d’être élevé et ce sera un atout. Je crains les « Bazire ». Il va essayer d’accrocher une petite place.

Loïc Bernard Martin: Dans l’étape de Mauquenchy, encore au sein du peloton dans le dernier tournant, Clarck Sotho (12) s’est décalé et il a ensuite très bien fini. Sa performance est bonne une fois de plus. Dimanche, l’opposition est relevée avec les « Bazire » et le « Baudouin ». Mais mon neveu Guillaume va le mener sagement et ne fera que la ligne droite. Prendre une éventuelle quatrième ou cinquième place est l’objectif.

Franck Anne: Dernièrement à Mauquenchy, Beau de Grimoult (13) a bien tenu sa partie en prenant la cinquième place. Auparavant, à Nantes, il s’est rapidement montré fautif après deux faux départs. Il est sur la montante après avoir connu des problèmes de santé cet été, comme toute mon écurie. L’opposition est relevé mais je vais sans doute le munir d’un bonnet fermé. Il ne faut pas le négliger.

Charles-Antoine Mary: Afghan Barbés (14) n’est pas fin prêt mais comme il ne dérange personne je me permets de le présenter. Cette course qui vient dans son programme va permettre de peaufiner sa préparation. L’objectif est de l’avoir bien pour janvier. Il m’a un peu déçu à Mauquenchy mais il était ferré et je n’ai que peu de recul sur lui en course. Il est bien « monté » là dessus. Dans l’immédiat, il faut le revoir.

Jean-Michel Bazire: Dernièrement dans l’étape de Nantes, Cleangame (15) a rendu facilement cinquante mètres et pour finir, si j’avais ouvert les mains, l’écart à l’arrivée aurait été plus important. Maintenant, contraint de s’élancer avec le même handicap, il va lui falloir aller très vite et trotter sur le pied de 1’11 » pile ou un peu moins… (le record est de 1’11 »7 sur ce parcours) mais c’est un cheval exceptionnel.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 8-15-11-3-1-6-10-4 La synthèse de presse: 15 – 8 – 3 – 11 – 1 – 7 – 10- 12

L’arrivee: 15-1-10-2-6

Le Parisien : 3-15-8-10-11-1-12-4
Ouest France : 15-8-3-11-10-1-4-12
Sud Ouest : 8-15-11-3-7-10-12-2
Paris Turf :15-3-8-11-10-1-4-12

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

53 − = 47