Hippisme

Quinté. Le Prix de Blois à Vincennes ce jeudi 5 décembre 2019.

Publié

le

Le Prix de Blois à Vincennes ce jeudi 5 décembre 2019.

Direction Vincennes, ce jeudi 5 décembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix de Blois s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 2100 mètres, et dotée de 80 000€.

Dans cette épreuve, Dernièrement à Vincennes, Colonel (1) n’a pu inquiéter sa compagne d’entraînement, Calaska de Guez, qui reste sur une bonne prestation dans le GNT. Il s’est retrouvé un peu trop loin d’elle à cinq cents mètres du but et il était difficile de combler tout le terrain. Toujours est-il qu’il est dans une forme resplendissante. Il possède beaucoup de vitesse. Il détient une toute première chance. Cite Jean-Michel Bazire.

Les confidences de Geny

Matthieu Abrivard : Ange de Lune (2) fait encore preuve d’une belle régularité et sa dernière course à Laval est très bonne. À bientôt 10 ans, il est toujours performant mais il est contraint d’affronter de sérieux clients. C’est encore le cas ce jeudi. Il aura l’avantage d’être au top et d’évoluer sur un parcours à son entière convenance. Colonel (1) sera difficile à battre mais sa place est dans le quinté.

Sylvain Roger : A Mons, Clif du Pommereux (3) s’est retrouvé loin et n’a pu revenir. La cause était entendue dès la ligne d’en face. Il a décompressé un peu après son bel automne avant de reprendre le boulot ; il est allé s’exercer en extérieur. Je le trouve prêt physiquement à fournir une bonne valeur. Il a toujours à peu près bien fait sur les 2.100 mètres. Il n’a pas de marge et a besoin d’une bonne course pour une petite place.

Julien Le Mer : Eros du Chêne (4) m’a déçu samedi dernier mais il a quelques excuses à faire valoir. Il est parti sur un temps de galop et a dû faire un gros effort ensuite pour intégrer le groupe de tête. Il a logiquement coincé pour finir. Auparavant, sur le parcours qui nous intéresse, il était parti trop vite. Jeudi, il a hérité d’un bon numéro sur un tracé qu’il affectionne. Je suis sûr qu’il n’est pas cuit.

Mlle Virginie Moquet : Blues d’Ourville (5) s’est montré performant ces derniers temps et de condition, il a gardé des ressources intactes. Il aime bien les 2.100 mètres de la grande piste. Il a également hérité d’un numéro correct derrière l’autostart. À l’issue d’un déroulement de course favorable et sans minimiser l’opposition, il est compétitif. Il sera déferré des postérieurs, ce qui lui convient très bien.

Franck Leblanc : En dernier lieu, Coach Franbleu (6) m’a agréablement surpris car je ne le croyais pas si prêt. Toujours est-il qu’il s’est octroyé une belle deuxième place (j’y suis abonné depuis le début du meeting) derrière Chica de Joudes. Il est monté en condition depuis. Certes, il est meilleur sur les longues distances mais maintenant, il s’adapte à tout. Il ne devrait pas sortir des cinq premiers.

Franck Nivard : Je sais que Tessy d’Eté (7) a effectué une bonne rentrée le mois dernier dans le Grand Prix de Bretagne. Elle a également été préparée en vue de cet engagement sur mesure. Non seulement elle est bien placée au plafond des gains mais elle sera aussi sur sa meilleure distance. Personnellement, je suis convaincu qu’elle dispose d’une première chance.

Steve Stevens : Sa prestation à Mons avait pour but de lui redonner un parcours en vue de cet engagement. Romanesque (8) n’était pas sur sa distance favorite. Il a progressé depuis au travail. On tente le coup sur une distance qui va mieux lui correspondre. Il sera aussi pieds nus. L’opposition est très forte et avec le 8, la partie ne sera pas facile mais on essaye.

Jean-Luc Dersoir : Détroit Castelets (9) nous a déçu lors de sa tentative dans le Prix des Cévennes. Il a manqué de tranchant. Il n’est jamais au mieux à cette période de l’année. Il paraît pourtant bien à l’entraînement. Jeudi, il aura l’avantage d’évoluer sur un parcours qu’il apprécie particulièrement et de bénéficier d’un engagement très favorable. J’espère qu’il va se réhabiliter mais je reste dans le flou.

Matthieu Abrivard : Ardente du Clos (10) a connu une baisse de régime en début d’été et a dû être arrêtée. Elle est plus performante l’hiver mais elle n’a pas un très bon programme au cours de ce meeting. Elle a du travail derrière elle et s’est bien exercée récemment à Vincennes, mais à ce niveau, il est préférable d’être au top. Même si ce parcours va lui convenir, j’ai peur qu’elle manque d’une course pour terminer dans le quinté

Matthieu Abrivard : Charmeuse Royale (11) a de nouveau dû subir une intervention à la gorge cet été alors qu’elle venait de reprendre la compétition. Depuis qu’elle est à Grosbois, elle affiche une excellente condition physique. Elle va évidemment avoir besoin de courir pour retrouver son meilleur niveau mais j’espère qu’elle sera prête pour son premier objectif mi-janvier. En attendant, il est préférable de l’écarter.

Björn Goop : Dans le Prix de Chenonceaux, Portland (12) a subi la course en dedans. Il n’a pas mal terminé en retrait mais les premiers avaient fait la différence. Il a bien pris sa course et à l’entraînement, tout va bien. Jeudi, il sera déferré des quatre pieds comme à son habitude mais il faudra compter sur un parcours limpide car il s’élancera en deuxième ligne derrière l’autostart.

Alexandre Abrivard : Dragon des Racques (13) reste sur une sortie encourageante. Après un déroulement de course favorable, il aurait dû conserver la troisième place mais il effectuait une petite rentrée et a légèrement coincé pour finir. Il va se présenter plus affûté cette fois mais le lot est encore mieux composé. Il apprécie ce parcours et les courses rythmées mais il est préférable de l’envisager pour la quatrième ou la cinquième place.

Gabriele Gelormini : Super Fez (14) est toujours aussi bien comme l’indiquent ses dernières performances. Il est égale à lui-même. Sérieux, il apprécie les courtes distances. J’aurais préféré un numéro plus en dedans. Cela dit, Blues d’Ourville (5) n’est pas un mauvais dos. Il ne faut pas le mettre dans le rouge en partant. Avec un parcours fluide, il est capable de disputer l’arrivée. Il a déjà eu l’occasion de prouver sa vitesse.

Rudolf Haller : Orlando Jet (15) reste sur trois victoires faciles à Berlin et à Vienne plus récemment. Depuis, il est resté très bien et il semble prêt à bien faire. C’est moins évident en seconde ligne mais je le pense capable de réaliser une bonne performance. Le parcours devrait lui plaire d’autant qu’il a pas mal de vitesse, j’en attends donc une bonne prestation.

Philippe Allaire : Direct Way (16) s’est bien défendu pour son retour à Vincennes le 18 novembre en courant à l’économie. Il faut faire ainsi. Il a un bon engagement à Cagnes à la fin du mois. Avant cela, on essaye face à une opposition relevée. Les 2.100 mètres ne vont pas le déranger. Maintenant, on est en seconde ligne et en dehors. Il va falloir de la réussite.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 1-7-12-6-15-16-13-5 La synthèse de presse: 1-15-2-7-4-5-12-13

L’arrivée: 1-9-7-6-15

Le Parisien : 1-7-8-2-14-6-12-13
Ouest France : 1-7-6-13-15-5-12-2
Sud Ouest : 7-16-1-5-2-14-6-12
Paris Turf : 1-7-6-15-12-2-16-13

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

62 − 53 =