A Angers, une start-up constitue une partie de son capital en crypto monnaies

DR- A Angers, une start-up constitue une partie de son capital en crypto monnaies

Sans doute une première en France, une entreprise angevine constitue une partie de son capital en crypto monnaies.

Opération délicate et encore inconnue dans le monde des affaires, comment intégrer les crypto monnaies au capital de son entreprise ? c’est le défi réalisé par les deux avocats de la société FIDAL à Angers, Alexandre Rosin, avocat en droit des sociétés, et Simon Desplanques, avocat associé en droit fiscal pour le compte d’une start-up angevine.

Fidal a conseillé la start-up Chainsign pour la création de la société, dont le capital a été constitué en partie par un apport en nature de crypto monnaies. “Une opération extrêmement rare qui devrait ouvrir la voie à d’autres opérations de plus grande ampleur.” explique FIDAL

La start-up angevine nouvellement créée, propose des services liés aux réseaux décentralisés, aux blockchains et aux crypto monnaies. En prévision des usages de demain, elle offre des solutions et des outils pour la notarisation et permet ainsi, via sa plateforme électronique, de dater, conserver et certifier qu’un acte ou une transaction a eu lieu.

Le cabinet Fidal a accompagné cette SAS dans la création de la société, dont le capital social a été constitué en partie via un apport en nature de crypto monnaies. “Cette opération a été rendue possible, par la détermination des porteurs de projets et par l’audace et la curiosité d’une équipe d’avocats de Fidal.” expliquent les deux avocats.

La start-up relate dans son blog “la complexité du parcours pour réussir cette opération, que certains cabinets d’avocats, même spécialisés en crypto monnaies, ont refusé de réaliser.”

Pour Fidal, “cette opération démontre les possibilités techniques et juridiques relatives à l’utilisation des crypto monnaies et de la blockchain. C’est un domaine d’exploration du cabinet, et cette opération ouvre la voie à d’autres projets de plus grande ampleur, dont certaines sont en cours, comme des ICO, levées de fonds qui utilisent la blockchain. Tout travail sur les crypto monnaies est exploratoire et présente un intérêt pour l’avenir : faire avancer le droit par un dans un domaine qui s’accélère. “

Publié le 04/12/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Business

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.