Bientôt un nouveau quartier à Beaucouzé parmi 35000 arbres.

Crédit Anthony Marsault – Grands et petits étaient présents pour la Fête des 35 000 arbres.

Depuis 2016, les enfants de la commune de Beaucouzé sont sensibilisés sur le thème de la forêt. Vendredi dernier, 150 élèves ont participé à la plantation des 35 000 arbres du projet La Forêt qui pousse.

Face à une demande de logements de plus en plus importante, la ville de Beaucouzé a dû agir. Pour pallier cette demande, les sites des Hauts du Couzé au Sud-Ouest et des Echats au Nord-Ouest ont été retenus. Ces deux sites ont pour but d’apporter 70 logements par an pendant vingt ans. En 2010, un premier secteur baptisé ZAC des Echats 2 a été aménagé avec 152 logements. Toujours insuffisant face à la demande, il a été décidé d’aménager la ZAC des Echats 3 sur 17,3 hectares. Elle se situe au Nord-Ouest de la ville de Beaucouzé, et au Sud-Ouest du parc d’activité commercial du Buisson au sein duquel se trouve l’Atoll. A terme, cette ZAC devrait accueillir environ 380 logements.

Plusieurs enjeux rentrent en compte dans la réalisation de ce projet. Tout d’abord, un enjeu social avec la volonté de proposer une offre diversifiée de logements, puis urbain mais surtout un enjeu paysager et environnemental avec la démarche bas carbone. Pour Didier Roisné, maire de Beaucouzé, « depuis de nombreuses années la commune de Beaucouzé s’est engagée dans un processus de démarche collaborative et de transition écologique et sociale afin de relever les défis de demain. »

Un aspect écologique essentiel

Le concept de La Forêt qui pousse est né de deux idées. La première est de redonner vie à la plus grande forêt angevine du Moyen Âge, qui a peu à peu disparu, et d’apporter une plus-value écologique à ce quartier. « Pour imaginer le développement de La Forêt qui pousse, nous nous sommes inspirés de la naissance naturelle d’une forêt. Mais à la place des graines, nous plantons des plants forestiers de 18 mois » déclare Sophie Richard, paysagiste.

La création de La Forêt qui pousse est aussi un véritable lien entre les trois secteurs des Échats. Elle rappelle notamment l’importance d’une construction bois, près de la moitié des constructions des Échats 2 sont faites de ce matériau. Le projet bas carbone a également une place importante qui répond aux enjeux du réchauffement climatique.

Des enfants mettant la main à la terre

Le 1er décembre a eu lieu la Fête des 35 000 arbres. 35 000 arbres qui vont être mis en terre entre les secteurs des Echats 2 et celui des Echats 3. Tous les Beaucouzéens intéressés étaient conviés à participer à la manifestation. La veille, les élèves des écoles de la ville ont planté les premiers arbres, accompagnés de Sophie Richard la paysagiste et de Claude Figureau, botaniste. Des animations et des explications ludiques ont accompagné cette cérémonie. « Aujourd’hui la concrétisation physique de la Forêt qui pousse à travers cette manifestation est l’occasion pour tous les Beaucouzéens de mettre leurs pierres à l’édifice d’une ville résolument tournée vers la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité » affirme le maire de la ville.

Elodie Pradel

Publié le 05/12/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Environnement · Immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.