Bilan des Championnats de France de natation [PHOTOS] [VIDEOS]

Situés en plein milieu de l’hiver, ces championnats de France de natation en bassin de 25 mètres ont permis aux champions français de la discipline de peaufiner leurs préparations. Les courses angevines ont amené peu de surprises et ont permis aux différentes stars de la natation française de se mettre en valeur.

Si l’on compare les chiffres, le crû 2011 est nettement moins bon que celui de 2008. Il y a trois ans, trois records du monde (Alain Bernard sur 100m nage libre, Amaury Leveaux sur 50m papillon et Coralie Balmy sur 200m nage libre) et 27 records de France avaient été battus au cours des championnats de France, contre un seul record de France cette année. Mais ces résultats s’expliquent assez logiquement. Il faut se rappeler qu’il y a trois ans, les nageurs portaient des combinaisons en polyuréthane. Celles-ci amélioraient grandement les performances des nageurs. Ces combinaisons se développait tout juste en 2008, entraînant dans leur sillage des performances en nets progrès. Depuis, elles ont été interdites en 2010 et le nombre de records battus par compétition à chuté. Les résultats auraient sans doutes été encore meilleurs si l’ensemble des meilleurs nageurs français s’étaient déplacés à Angers. Néanmoins, le niveau global était bon avec des performances qui sont montées crescendo au cours de la compétition. Lors de la dernière journée, Alain Bernard réalise la meilleure performance mondiale de l’année sur 100m, tandis que Jérémy Stravius a réussi le deuxième chrono mondial de l’année sur 50m dos et a battu le record de France du 200m quatre nages.

Une préparation en vue des compétitions futures

Les meilleurs nageurs présent ont utilisé cette compétition comme un bon moyen de se préparer pour la suite de la saison. Certains préparaient des objectifs à court terme à l’instar de Diane Bui Duyet : « les championnats de France permettent d’avoir un palier avant les championnats d’Europe (qui auront lieu la semaine prochaine), les derniers repères ». D’autres sont venus avec une condition physique moindre comme Ophélie-Cyrielle Etienne qui précisait qu’elle n’était « pas vraiment préparée pour ces championnats ». A ses yeux, c’était une compétition « pour voir tout ce qui reste à travailler ». La plupart des meilleurs nageurs français ont la tête aux Jeux Olympiques de Londres qui auront lieu l’été prochain. « Je suis venu pour chercher des repères par rapport à la première partie du travail qui a été fait depuis septembre pour voir ce qui a fonctionné et ce qui a un peu moins marché, de manière à être au top du top en mars » précise Aurore Mongel. A cette période là, auront lieu les championnats de France en grand bassin qui seront qualificatifs pour les J.O., et qui devraient bénéficier d’un plus grand intérêt de la part de l’ensemble des nageurs français.

Les stars étaient là

Les stars qui étaient présentes ont à peu près toutes répondues présentes. Hugues Duboscq et Coralie Balmy ont tout deux remporté les trois courses* auxquelles ils ont pris part. Jérémy Stravius a lui aussi remporté trois titres de champion de France, auxquels s’ajoutent deux médailles d’argent et une médaille de bronze. Ils sort donc « entièrement satisfait » de ces championnats. Son coéquipier Benjamin Stasiulis repart lui avec deux victoires et trois deuxièmes places. Il aura été le seul à battre Alain Bernard qui ressort de ces championnats avec le plein de confiance et deux titres sur 50m et 100m nage libre. Chez les femmes, Alexianne Castel remporte les trois titres sur les courses en dos et la finale B du 400m nage libre. Mélanie Hénique, blessée à l’épaule repart avec trois médailles d’argent, mais aussi un titre de championne de France. Une joie que Charlotte Bonnet et Ophélie-Cyrielle Etienne n’ont pas connu au cours de ce week-end angevin. Amaury Leveaux aura lui vécu une compétition mitigée, avec un titre sur 50m papillon, mais aussi une élimination dès les séries sur 100m nage libre.

Un public de feu pour la dernière journée

Le tout devant un public « extra » aux yeux de Coralie Balmy, dans une « ambiance magnifique » pour Jérémy Stravius. Alain Bernard lui aussi a été touché par l’accueil du public : « pour la dernière course, il m’applaudissent pendant très longtemps et crient mon nom. Je suis assez sensible et cela me va droit au coeur ! » Si on aura peu entendu le public au cours de la première journée, à l’instar des performances, l’ambiance est montée crescendo au fil de la compétition. Un public venu en nombre et qui a pu apprécier le travail des nombreux bénévoles. Ces championnats de France organisés par Angers Natation, avec le soutient de la Mairie d’Angers, du Conseil Général de Maine-et-Loire et du Conseil Régional des Pays de la Loire se sont très bien déroulés. Les angevins ont pu admirer la qualité des nageurs français. Toutefois, une fois la compétition finie une question demeure : où était la marseillaise que nous n’avons pas entendu résonner une seule fois au cours de ces championnats de France ?

* courses individuelles

Mise à Jour : Les prochains championnats de France de Natation devraient se dérouler du 16 au 18 novembre 2012, une nouvelle fois à Angers et rassembler l’ensemble du gratin tricolore quelques mois après les Jeux Olympiques de Londres et juste avant les Championnats d’Europe en petit bassin de Chartres .

Ludovic Aurégan

[youtube r7Tt6EjS2Qw]
[youtube oUtieMvsCcQ]

Publié le 05/12/2011

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Angers · Edition · Natation · Sport · Vie locale

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.