Immobilier

La résidence Élément’air du quartier des Hauts-de-Saint-Aubin d’Angers accueillera ses habitants fin 2020.

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Hier soir, la première pierre a été posée pour la résidence Élément’air (plateau des Capucins à Angers).

Depuis 2009, le quartier des Capucins à Angers est en pleine métamorphose. Tramway, réhabilitation immobilière et construction de nouveaux immeubles d’habitation. Un bel exemple de ce réaménagement du Plateau des Capucins avec la nouvelle résidence Élément’air dont les travaux ont commencé depuis le mois de septembre. Tous les appartements sont vendus et la livraison est prévue en fin d’année prochaine.

Depuis 10 ans, le quartier angevin jouxtant l’avenue Jean Moulin s’est vu transformé avec l’arrivée du tramway et des nouvelles formes d’habitat (maisons individuelles et appartements). L’ilot Bocquel s’est ainsi développé jusqu’au secteur de la Fraternité. Ce sont 1.887 logements qui ont été livrés depuis le début des travaux, en plus des 323 qui sont toujours en construction. Parmi eux, la résidence Élément’air, proposée par Primméa. Elle se compose de 36 logements du 2 au 4 pièces. Actuellement en construction sur le boulevard Jean Moulin, chaque appartement possède un balcon ou une terrasse, ainsi qu’une place de parking sécurisée. « Nous avions un prérequis avant le lancement de la construction de cette résidence : tous les logements devaient être vendus avant opération » explique Franck Bleuzen, directeur ADIM Développement Immobilier.

80% des acquéreurs ayant acheté leur appartement sont des primo-accédants, une promesse souhaitée par Primméa. « Nous voulions participer à l’effort de logements abordables en appliquant un prix 20% en dessous du marché de l’immobilier » précise Franck Bleuzen. De fait, des procédés de construction optimisés ont été mis en place avec l’utilisation d’ingénierie en amont ainsi que des innovations avec des maquettes numériques pour concrétiser la demande des acheteurs. « C’est le principe des logements à coût maîtrisé » ajoute Roch Brancour, adjoint à la mairie d’Angers à l’Urbanisme.

Encore 12 mois de patience pour les acheteurs, très impatients d’investir leurs nouveaux logements, à l’image de la famille Zahid : « J’ai repéré l’annonce sur un site internet, je connaissais bien le coin et en voyant les prix intéressants, le quartier qui est plutôt sympa, la proximité des transports et la verdure tout autour, on a craqué pour un logement T3 » indique Abdelmounaim Zahid. Un logement de 67 m2 qui lui aura couté 167.000€. « D’ici 12 mois, on pourra enfin s’installer, ma femme, ma fille et moi » sourit-il.

La nouvelle résidence Élément’air en image de synthèse.

Des projets en cours pour le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin jusqu’en 2022.

Pour ADIM Développement Immobilier, cette résidence Élément’air est une première acquisition dans la région. « En 2020, une nouvelle résidence est prévue sur Angers vu le succès rencontré avec Élément’air » se félicite Franck Bleuzen. Plus généralement sur le Quartier des Hauts-de-Saint-Aubin, une moyenne surface commerciale ouvrira ses portes place de la Fraternité l’année prochaine, une brasserie et un relais mairie en 2021 et une nouvelle maison de quartier dès 2022.