Christophe Béchu

Première pierre de l’extension du SCO Rugby d’Angers et du boulodrome couvert

Publié

le

Christophe Béchu, maire d’Angers, à la pose de la première pierre du boulodrome couvert.

Ce mercredi, Christophe Béchu, maire d’Angers, et Roselyne Bienvenu, Adjointe aux Sports et aux Loisirs, ont posé la première pierre symbolique du futur boulodrome couvert et du local pour le SCO Rugby. L’occasion de réunir deux disciplines qui se croisent rarement.

Un boulodrome couvert attendu

« On l’attend depuis 45 ans ce boulodrome couvert », confie le délégué à l’OMS pétanque. Promesse de campagne de l’actuel maire, Christophe Béchu, la première pierre été posée cet après-midi. Angers est la seule ville de plus de 100 000 habitants qui ne possède pas de boulodrome couvert. Ce projet était donc un enjeu important pour la municipalité et les boulistes. « Ce nouvel équipement sportif va permettre à la Fédération Angevine de Pétanque de développer son projet pour faire rayonner les cinq clubs de la ville », souligne Roselyne Bienvenu.

Seize nouveaux terrains couverts et 48 terrains extérieurs viendront compléter le parc des sports de la Baumette, déjà modernisé par l’arrivée de terrains de tennis en 2017. La réalisation sera adaptée aux personnes handicapées et possédera un local de convivialité ainsi que des sanitaires. « Ces espaces vous permettront d’être plus à l’aise que vous l’étiez », affirme le maire de la ville. Le coût du chantier du nouveau boulodrome s’élève à 1 424 000 € et sa main-d’oeuvre a été confiée au studio d’architecture Xavier Gayraud. Pour ce dernier, « l’idée était d’avoir une continuité avec le bâtiment déjà en place, le parc des sports de la Baumette. C’est un projet simple avec des matériaux simples qui va bien s’intégrer sur le site ».
L’inauguration est prévue en mai 2019. Les tireurs et les pointeurs n’ont plus que quelques mois à attendre.

Une réhabilitation et une extension de bâtiment pour le SCO Rugby

Avec 500 licenciés et une qualité de formation reconnue, le SCO Rugby d’Angers fait partie intégrante de l’activité sportive de la ville. Pour Christophe Béchut, cet aménagement est « une récompense du travail fait pour fidéliser la culture du rugby dans l’Angevin ».

L’actuel lieu de convivialité bouliste va avoir une autre vie. Ce local de 80 m² va se transformer en salle de musculation pour les rugbymen. A côté, une extension va être créée afin d’y installer un lieu de convivialité, un local de stockage mais également des bureaux et un bar. Le chantier a été confié au cabinet architecture OG2L et le budget s’élève à 540 000 €.
Tout comme les boulistes, le club de rugby doit patienter jusqu’en mai 2019 pour admirer ses nouveaux locaux.

Elodie Pradel

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 84 = 85