Hippisme

Quinté. Le Prix d’Hautefort à Vincennes ce samedi 7 décembre 2019.

Publié

le

Le Prix d’Hautefort à Vincennes ce samedi 7 décembre 2019.

Direction Vincennes, ce samedi 7 décembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix d’Hautefort s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 2100 mètres, et dotée de 58 000€.

Dans cette épreuve, Bambino du Pré (1) s’est retrouvé un peu loin, dernièrement à Vincennes, et n’a pu revenir. Il a besoin de subir la course, ce qui comporte des aléas. C’est vrai qu’il bénéficie d’un engagement sur mesure, mais il préfère les parcours de tenue. Il va être rapidement pris de vitesse, en espérant qu’il reste au trot. Il sera plus à son affaire lors de sa prochaine course sur les 2.850 mètres de la grande piste. Cite Grégory Thorel

Les confidences de Geny

Philippe Daugeard : Big Headache (2) a 9 ans et des gains. Aussi, sa marge de manœuvre est réduite, mais il répète ses valeurs. Il est à son affaire sur la grande piste, comme sur les 2.100 mètres. Il lui faut un bon parcours à l’économie pour pleinement s’exprimer. Si c’est le cas, il est capable de disputer l’arrivée. Le déroulement de course sera déterminant.

Philippe Masschaele : Altius Fortis (3) est fringant comme un poulain. Il vient de réaliser une bonne valeur sur cette distance, sans être des plus chanceux. Comme il est préférable de lui cacher l’effort, il va falloir lui donner un parcours en dedans. Je ne peux pas me plaindre de son numéro 3 derrière la voiture, au contraire. Si tout se passe bien, il peut alors ambitionner une place, malgré une opposition relevée.

Franck Pellerot : Casting de Chenu (4) a été approuvé étalon en début d’année, mais j’ai préféré le faire castrer dans la foulée afin de le recourir cet hiver. Il est désormais plus souple et beaucoup mieux dans sa tête. Il a effectué une rentrée correcte et a gagné en condition depuis. Comme il affiche une très bonne condition physique à l’entraînement, j’ai fait appel à un pilote. Il ne me paraît pas hors d’affaire.

Didier Brohier : Canular (5) a eu besoin de vacances après un excellent début d’année et a logiquement demandé à souffler pour sa rentrée le mois dernier. Récemment, il s’est retrouvé loin dans une course sans train, mais il a très bien fini. Il me paraît désormais revenu au top. Nous avons essayé de préparer au mieux ce bel engagement. Tout semble réuni pour qu’il termine dans les trois premiers. Il faudra battre Bryssel (9).

Laurent-Michel David : Charly de l’Aunay (6) a laissé une impression favorable pour sa rentrée, le mois dernier. Volontairement, je n’ai pas voulu le démarrer. Il a ensuite bouclé un parcours satisfaisant. Je l’ai travaillé dimanche dernier sur l’hippodrome d’Argentan ; il ne demandait qu’à avancer. Il monte en puissance et est proche de son meilleur niveau. Même s’il n’est pas sur sa meilleure distance, il peut se placer.

François Lemoine : Crusoé d’Anama (7) revient bien, après un passage à vide. Ses deux derniers parcours sont encourageants. Même si la grande piste n’est pas son terrain de prédilection, il est capable de s’en sortir sur 2.100 mètres. Évidemment, il y a du beau monde. Bryssel (9) s’annonce dur à battre. Caliu des Bosc (13) est aussi un sérieux client. De plus, il faudra gérer son numéro 7, qui n’est pas l’idéal en ce qui le concerne.

Romain Derieux : Varcoroso (8) rencontrait des tâches délicates, mais il a aussi été malchanceux. Ses deux derniers résultats sont à oublier. À 10 ans, il est toujours autant opérationnel. Samedi, l’opposition est solide avec la concurrence étrangère, mais il a déjà gagné sur cette distance. J’aurais également préféré un numéro beaucoup plus proche de la corde. Il va falloir que tout se passe vraiment bien.

Björn Goop : Bryssel (9) bénéficie d’un bel engagement et semble en bonne condition depuis sa dernière course. Il a travaillé normalement. Toutes les tactiques sont possibles avec lui et il paraît aussi bien sur la grande piste que sur piste plate. J’en attends un bon comportement. E

ric Beudard : Be Cool d’Eb (10) a très bien terminé pour son retour à Vincennes. Malheureusement, il s’est enlevé pour finir. C’est son défaut, il faut toujours être avec lui jusqu’au bout. Il est en forme et son moral est au beau fixe. Les 2.100 mètres vont lui convenir, je suis sûr de sa vitesse. Il sera mieux avec un peu de poids sous les pieds. En seconde ligne, il faudra que tout se passe bien, mais je compte sur lui.

David Alexandre : Aramis Deiha (11) ne doit pas être condamné, car le rythme était peu soutenu à Salon-de-Provence. Physiquement, il est toujours aussi bien. Il a deux, trois cents mètres très vite. Il retrouve un parcours de vitesse qu’il apprécie. D’ailleurs, il y avait triomphé cet été. Il était alors en première ligne. Ici, en seconde, il faudra que cela se passe bien, mais il peut faire l’arrivée.

Jean-Philippe Monclin : Charme de Star (12) a réalisé une bonne saison en province et n’a pas démérité dernièrement à Bordeaux. Ce n’est pas un gagneur et il n’est pas toujours très volontaire, mais il se montre assez régulier. Sa forme est sûre et ce parcours va lui convenir. Il faudra qu’il bénéficie d’un bon déroulement de course, à la corde si possible, pour accrocher une petite place.

Gabriel Angel Pou Pou : Caliu des Bosc (13) a bénéficié de bons déroulements de course ces derniers temps et en a profité pour s’imposer par deux fois. Il est resté au top mais, samedi, il devra s’élancer en seconde ligne face à une opposition plus relevée. Comme en dernier lieu, il sera pieds nus et muni d’un bonnet. J’aimerais que le dicton « jamais deux sans trois » soit respecté, mais il affronte de sérieux clients.

Christian Boisnard : Clyde de la Roche (14) a fait son possible à Enghien mais la mission était trop difficile. Il n’avait pas de bonnes courses ensuite et n’a pas été revu depuis. De toute façon, il aime se présenter sur la fraîcheur. Il paraît en forme mais la partie sera difficile en seconde ligne à ce niveau. Il va faire son possible.

Mme Indra Gustafsson : Balzac du Châtelet (15) est un bon cheval, qui reste néanmoins sur une disqualification dernièrement à Vincennes, où il était trop loin. Depuis, il a bien récupéré et semble prêt à bien courir. Il a effectué de très bonnes courses sous la selle cette année et on espère qu’il sera capable d’en faire de même à l’attelage. Une place est possible.

Franck Boismartel : Bel Air (16) a souvent évolué sur des distances trop longues pour ses aptitudes et n’a pas toujours été très chanceux, après ses bonnes performances du mois d’août. À l’entraînement, il me paraît aussi bien que cet été. Il devra s’élancer en seconde ligne, mais il sera cette fois sur son parcours et déferré des quatre pieds. Il devrait bien courir.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 9-5-13-3-4-10-7-8 La synthèse de presse: 9-5-13-3-4-15-16-2

L’arrivée: 9-2-5-10-13

Le Parisien : 9-13-15-5-3-4-10-2
Ouest France : 9-13-5-3-4-1-2-10
Sud Ouest : 3-9-4-10-5-13-2-1
Paris Turf : 9-5-13-10-1-3-4-2

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 − = 79