Hippisme

Quinté. Le Prix du Bourbonnais ce dimanche 8 décembre 2019.

Publié

le

Le Prix du Bourbonnais ce dimanche 8 décembre 2019.

Direction Vincennes, ce dimanche 8 décembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix du Bourbonnais s’affronteront 18 partants. La course sera disputée sur 2850 mètres, et dotée de 110 000€.

Dans cette épreuve, Tony Gio (7) a calqué sa course sur celle de Looking Superb dans le Prix de Bretagne. Il s’est décalé du dos de son rival à la distance et l’a menacé ensuite jusqu’au bout, échouant de peu. Il lui suffit de répéter cette performance pour avoir des ambitions au moins pour une place à l’occasion de cette deuxième « B ». Carat Williams (11) n’a pas été très rassurant à deux reprises à Vincennes. Dans le Prix des Cévennes, il a cédé assez rapidement ne faisant pas sa course, assurément. Il court à six semaines et a besoin de rassurer. Il évoluera pieds nus mais il ne représente qu’une seconde chance.

Les confidences de Geny

Jean-Michel Bazire : Calaska de Guez (1) est vraiment une chic jument. Déferrée des quatre pieds, elle ne déçoit pratiquement jamais. Lors de son avant-dernière sortie, elle s’était imposée facilement. Récemment, elle a encore réalisé une très belle performance dans la Finale du GNT. Elle affronte l’élite mais elle peut compléter le quinté.

Jean-Michel Bazire : Valokaja Hindo (2) était très bien placé dans le Prix Jean Boillereau, mais j’espérais pouvoir le présenter ici puisqu’il travaille très bien le matin. Lors de sa dernière sortie, il n’était pas spécialement affûté, mais il courait de bonne manière, derrière Chica de Joudes. Il va essayer d’obtenir sa qualification pour l’Amérique.

Jean-Michel Bazire : Looking Superb (3) avait rassuré dans le Prix des Cévennes, le premier jour du meeting. Dernièrement, il a effectué une très belle prestation dans le « Bretagne », en étant D4. Avec sa troisième place, synonyme de qualification pour « l »Amérique », on peut travailler sereinement. Comme il sera ferré, ses ambitions seront plus limitées.

Sylvain Roger : Enino du Pommereux (4) s’est retrouvé un peu loin dans le « Bretagne ». Il a bien terminé, mais refaire son retard était difficile. Il a bien encaissé. J’espère que cette deuxième « B » sera plus sélective. L’idéal serait qu’il termine parmi les trois premiers et qu’il obtienne sa qualification pour la grande échéance fin janvier.

Ronny Kuiper : Who’s Who (5) était à court de compétition dans le Prix de Bretagne. Il effectuait une rentrée après une absence de trois mois. Son entraîneur est passé la semaine dernière lui donner un bon exercice. Dimanche, il devrait courir en progrès. Cette course va lui permettre de gagner en condition en vue de son objectif, le Prix Ténor de Baune.

Sylvain Roger : Délia du Pommereux (6) s’est vite montrée fautive dans le Prix de Bretagne. Elle a alors perdu sa place. Elle s’est ensuite tenue trop loin et même si elle a bien terminé, disputer l’arrivée était impossible. Le manque de rythme l’a desservie. Elle se retrouve pleinement. Dimanche, elle sera pieds nus et prête à se distinguer.

Junior Guelpa Bahia Quesnot (8) a malheureusement perdu toute chance sur une faute peu après le départ en dernier lieu. Sa forme ne fait aucun doute. Dimanche, elle sera munie de plaques devant et de petits alus derrière. Comme beaucoup de nos rivaux, nous visons une qualification pour « l’Amérique ». Sa place est dans le quinté.

Jean-Michel Bazire : Davidson du Pont (9) a parfaitement rempli son contrat dans le Prix de Bretagne, en s’imposant de bonne manière, sans embêter son driver dans le tournant final. L’objectif a été atteint. Comme pour Looking Superb, ses ambitions seront nettement plus limitées ici, d’autant qu’il sera chaussé.

Franck Leblanc : Erminig d’Oliverie (10) a connu un petit ennui de santé. Plus revue depuis sa septième place dans le Critérium des 5 Ans, elle aurait pu effectuer sa rentrée dans le Doynel-de-Saint-Quentin mais elle aurait été seule aux vingt-cinq mètres et elle n’était pas prête. C’est encore le cas. Elle va faire ici un bon parcours avant le « Ténor de Baune ».

Guglielmo Micciche : ‘Vitruvio (12) a eu un souci de santé pour son retour à Vincennes, mais tout est rentré dans l’ordre. Arrivé lundi à Grosbois, il est en très belle condition. Il sera ferré léger, car on veut préserver ses pieds pour l' »Amérique ». Il a déjà gagné ainsi. C’est un test départ volté et sur la distance. Ce n’est pas la course de sa vie mais il peut faire l’arrivée.

René Aebischer : Uza Josselyn (13) profite de ce Prix du Bourbonnais pour peaufiner sa condition physique. Elle va garder ses fers pour son retour sur le plateau de Gravelle, surtout sur cette distance qui n’est pas sa préférée. L’objectif est de lui donner un parcours caché et de ne faire que la ligne droite avec elle.

Philippe Allaire : Django Riff (14) a les « B » à son programme. Dernièrement, dans le « Bretagne », il court correctement. Il est barré pour les premières places mais il paraît bien au travail. Je le déferre des antérieurs cette fois. Il va falloir longer le rail. Mais il va faire sa course et se donner. Dans une combinaison élargie, il ne faut pas l’écarter.

Alexandre Abrivard : Bilibili (15) a effectué une rentrée correcte dans le Prix de Bretagne. Il n’avait pas couru depuis sa victoire dans le « Cornulier » et il a logiquement coincé pour finir. Il a gagné en condition depuis, mais cette course va encore lui permettre de peaufiner sa préparation en vue de prochains engagements sous la selle. Il est préférable de l’écarter.

Gabriele Gelormini : Billie de Montfort (16) s’est montrée convaincante à Montegiorgio. Excellente dans sa batterie, elle a confirmé dans la Finale. Elle a trotté 1’10 »7, c’est vraiment bien. Pourtant, elle a eu une campagne chargée cette année. Physiquement, elle est extra. Dimanche, elle va courir battue, mais elle va encore défendre chèrement ses chances.

Jean-Michel Bazire : Bélina Josselyn (17) avait connu un souci de santé en fin de meeting. Pas toujours très souple en début d’automne, ce n’est plus le cas. C’est le principal. Elle n’a pas beaucoup travaillé jusqu’à présent. Je me remets à son sulky et je vais pouvoir me rendre compte de son niveau de forme. Ferrée, il lui sera difficile de briller.

Ec. Thomas Bernereau : Bold Eagle (18) nous a encore apporté énormément de plaisir au Canada. De condition, tout va bien. En revanche, il a une petite blême sur un postérieur qui le contrarie depuis quelques jours. Sébastien Guarato ne pourra pas le déferrer complètement. S’il ne s’en ressent pas, il a sa place à l’arrivée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 4-18-2-7-6-8-5-1 La synthèse de presse:18 – 6 – 4 – 8 – 17 – 2 – 5 – 7

L’arrivée: 6-18-16-13-4

Le Parisien : 8-6-4-18-2-5-7-17
Ouest France : 6-4-5-7-18-2-8-9
Sud Ouest : 6-18-7-8-17-4-2-5
Paris Turf : 18-4-6-2-7-5-8-1-7

RTL: 7-4-18-6-5-8-2-1

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 − = 73