Politique

Municipales 2020 aux Ponts-de-Cé : Jean-Paul Pavillon se déclare candidat et présente les premiers thèmes de sa campagne.

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – Jean-Paul Pavillon, candidat à la mairie des Ponts-de-Cé en 2020, avec 7 des élus présents sur sa liste L’avenir Partagé.

Jean-Paul Pavillon s’est officiellement déclaré candidat pour les élections municipales aux Ponts-de-Cé. Tête de liste de L’Avenir Partagé, il se définit comme un candidat aux valeurs de gauche, proches des attentes des citoyens et attaché à sa commune. 7 premiers noms de sa liste ont été également dévoilés.

Élu depuis 2008, Jean-Paul Pavillon est actuellement le maire des Ponts-de-Cé depuis avril 2018. Il a fait l’annonce de sa candidature aux prochaines élections municipales hier matin. Candidat à sa succession, il est la tête de liste de l’Avenir Partagé. « Je mène une liste transparente à la hauteur des enjeux de la commune des Ponts-de-Cé, avec des valeurs propres à la gauche de solidarité, de justice sociale, d’humanisme et de laïcité » a déclaré Jean-Paul Pavillon. Il est déjà accompagné par 7 colistiers, la plupart appartenant à la société civile. Émilie Boyer, Valérie Lioton, Édith Chouteau, René Raveleau, Jean-Philippe Vigner, Robert Desoeuvres et Vincent Guibert adhèrent aux valeurs de la liste L’Avenir Partagé.

Très attaché à la participation citoyenne, « les électeurs peuvent participer à l’élaboration de mon projet en soumettant leurs idées au travers d’un questionnaire » explique le candidat. Ce dernier est accessible sur le site internet jeanpaulpavillon2020.fr, lancé depuis hier matin. Des réunions thématiques seront par la suite proposées dès le début de l’année prochaine, avant la présentation officielle de la liste complète à la fin janvier.

À 100 jours du premier tour des élections municipales, quelques projets se dessinent déjà dans la tête du candidat Jean-Paul Pavillon, comme l’idée d’une piscine communale sur la zone industriel du Moulin de Marcillé. « Je ne négligerai pas le chapeau de la transition écologique, avec un objectif chiffré » ajoute-t-il. « De même, la commune des Ponts-de-Cé, j’y tiens, j’y suis toujours et sur une même dynamique en ne perdant pas la proximité avec les citoyens ». Plus de détails à venir dès le début d’année 2020 concernant ses projets de campagne, avec une séparation franche entre les projets communaux et intercommunaux. « Je crois beaucoup à la notion de projet à court ou/et à long terme, avec un pilote de projet, en lien avec les citoyens » a conclut Jean-Paul Pavillon.