Marche du Climat et Gilets Jaunes dans les rues d’Angers aujourd’hui

Gilets jaunes et défenseurs de l’environnement place du Ralliement cet après-midi.

Tôt ce matin à Angers, et dans toute la France, les manifestants ont revêtu leurs gilets jaunes pour le quatrième samedi consécutif.

Quelques commerces et banques avaient anticipé la venue des gilets jaunes dans la rue et les possibles débordements. La caisse d’épargne et la banque populaire ont notamment recouvert leur façade de planches, tandis que des cafetiers ont préféré ranger leur terrasse en voyant le mouvement arriver.

Dans l’après-midi, les gilets jaunes se sont rendus en nombre à la gare d’Angers Saint-Laud et ont fait face aux forces de l’ordre, qui bloquaient l’accès à la gare. Les manifestants ont choisi de remonter vers le Carrefour du Haras et de freiner la circulation de l’avenue Foch. « On fait ça depuis trois semaines. On n’en peut plus. On veut que tout le monde se bouge, tout simplement. Mais ça ne bouge pas dans les hautes sphères, commente Sylvie, manifestante. On ne fait pas partie des gens les plus malheureux, sauf qu’il faut penser aux autres aussi. » Yannick, à la retraite, estime lui aussi qu’il faut « penser à ses enfants et à ses petits-enfants ». 
Dans la rue et devant l’Hôtel de la ville, les gilets jaunes ont chanté l’hymne national. La marche était rythmée au son des vuvuzelas, des sifflets et des coups de klaxon, donnés par des conducteurs fidèles au mouvement.
Ils se sont ensuite rendus à la préfecture pour revendiquer l’augmentation des salaires et le retour de l’ISF.

L’enseigne Leroy Merlin à Angers, n’a pas échappé au mouvement. Ce matin, des manifestants étaient postés à l’entrée et à la sortie du parking. Une action destinée à dénoncer « les millionnaires et milliardaires » du groupe Mulliez, propriétaire de l’enseigne.

Gilets jaunes et climatoinquiets dans les rues

Aujourd’hui avait également lieu la manifestation pour le climat. Dans le cadre de la COP24, actuellement à Katowice en Pologne, plus de 150 villes ont choisi de défiler pour cette cause. « Plusieurs associations ont organisé cette mobilisation, dont Alternatiba et Greenpeace. Cette marche citoyenne a lieu à Angers mais aussi dans plus de 20 pays » témoigne Lucie, manifestante. Pour Anne qui l’accompagne, « l’idée est d’alarmer les gouvernements qui sont présents à la COP24. Leur demander de faire quelque chose et d’agir pour essayer de sauver la planète ».

En milieu d’après-midi, gilets jaunes et défenseurs de l’environnement se sont croisés place du Ralliement. « Les gilets jaunes sont partis une heure avant nous, la rencontre n’était pas forcément prévue. Mais ce n’est pas incompatible non plus, comme certains disent c’est la fin du monde et la fin du mois. On peut être pour les gilets jaunes et en même temps vouloir combattre le climat » confie Lucie.

Elodie Pradel

Publié le 08/12/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Social-citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 + = 79

titre
titre
titre