Business

Les entrepreneurs du MEDEF de Maine-et-Loire accueillent Fabrice Le Saché, Vice-président du MEDEF national

Publié

le

visite de Physidia en présence de Fabrice Le Saché (de gauche à droite : Fabrice Le Saché, Vice-président du MEDEF national – Jérôme Augustin, Président de Physidia – Bertrand Schaupp, Président du MEDEF Anjou – Olivier Bieder, DAF Physidia).

Plus de 200 dirigeants ont participé à la 6ème soirée des entrepreneurs du MEDEF Anjou, qui se tenait le 6 décembre dernier au Grenier Saint-Jean à Angers.

Pour cet événement phare de l’organisation patronale locale qui a notamment permis de remercier l’ensemble des mandataires qui œuvrent quotidiennement dans les instances du territoire, Bertrand Schaupp, son Président a reçu Fabrice Le Saché, Vice-président du MEDEF national et Président fondateur d’AREA Group.

Celui-ci a pris le temps de découvrir préalablement l’entreprise Physidia, une pépite angevine, à l’origine d’une solution innovante en matière d’hémodialyse quotidienne à domicile, et en très forte croissance.

L’occasion pour Fabrice Le Saché de rappeler que « l’innovation est décentralisée et nécessite des investissements conséquents, et que la reconquête économique passe par les territoires. D’où le rôle fondamental des relais locaux que sont les MEDEF territoriaux, comme le MEDEF Anjou. »

Interrogé sur les questions d’actualité, le Vice-président du MEDEF n’a pas caché que les entreprises partagent le même ressenti quant à la pression fiscale excessive qui pèse sur elles (la France est championne du Monde des prélèvements sociaux avec un taux de 48%).

Il redoute que le gouvernement réoriente massivement ses mesures en direction de celles-ci, ce qui aurait des effets immédiats en termes de perte de marchés dans un contexte de compétition mondiale.

Face à cela, il appelle au calme et au dialogue dans tous les territoires : « Nous sommes ouverts au dialogue. La proximité des MEDEF territoriaux doit être un atout pour échanger ».

Enfin, il est revenu sur la profonde réforme que mène le MEDEF pour ses propres instances et qui vise à replacer les territoires au cœur de la dynamique : « Nous sommes à la croisée des chemins. Même si l’essence du MEDEF restera la défense de l’intérêt des entreprises et de ses collaborateurs, les cercles d’influence ont changé. Notre réseau de MEDEF territoriaux est une force encore plus puissante qu’hier. Ce sont des corps intermédiaires indispensables dans le dialogue et la remontée d’informations. »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 + 1 =