Economie

La fusion entre les laboratoires Inovalys et La Touraine sera effective au 1er janvier !

Publié

le

© Crédit photo CD49 – Dominique Le Mèner (Président d’Inovalys et Président du Département de la Sarthe), Philippe Grosvalet (Président du Département de Loire-Atlantique), Christian Gillet (Président du Département de Maine-et-Loire), et Jean-Gérard Paumier (Président du Département d’Indre-et-Loire), ont officialisé hier la fusion des laboratoires La Touraine et Inovalys.

Le 1er janvier 2020, les laboratoires de Touraine et Inovalys vont se rassembler définitivement. Ils deviendront ainsi l’un des plus grands laboratoires publics de France, avec plus de 400 scientifiques réalisant chaque année près de 5 millions d’analyses pour le compte de 17 000 clients (éleveurs, vétérinaires, autorités officielles, industries agroalimentaire et de l’environnement, restauration commerciale et collective).

Constitué en 2014, le Groupement d’Intérêt Public Inovalys est déjà issu de la fusion des laboratoires publics départementaux de Loire-Atlantique, du Maine-et-Loire et de la Sarthe. Une deuxième couche va s’appliquer dès le 1er janvier 2020 en intégrant en plus le laboratoire de Touraine avec ses 75 salariés. « L’objectif est de pérenniser un véritable service public d’analyses, indépendant des intérêts économiques et financiers, et impartial au plan scientifique dans le domaine de la sécurité sanitaire » précise Christian Gillet, Président du Département de Maine-et-Loire.

Avec cette fusion, le périmètre géographique d’intervention d’Inovalys sera agrandi et les analyses seront réalisées au sein de ses 4 sites de productions situés à Angers, Le Mans, Nantes et Tours. Ce dernier est agréé par les ministères de l’Agriculture, de la Santé, de l’Environnement, et exerce ses compétences dans les domaines de la qualité et de la sécurité de l’eau et des aliments, la surveillance de l’environnement, de la santé animale, et aussi dans le domaine de l’agriculture, de l’œnologie et de l’agroalimentaire. « Le Département d’Indre-et-Loire a décidé de faire évoluer le statut du Laboratoire de Touraine afin d’inscrire son établissement dans un projet d’avenir préservant l’ensemble de ses compétences et expertises, tout en veillant à garantir l’exercice de ses missions de service public au profit des populations et de son territoire » ajoute Jean-Gérard Paumier, Président du Département d’Indre-et-Loire.

À noter enfin que ce laboratoire sera en capacité de réagir en situation de crise sanitaire et/ou environnementale, comme cela a été le cas avec ses analyses sur le moustique tigre (https://www.my-angers.info/08/27/surveillance-renforcee-du-moustique-tigre-dans-le-maine-et-loire-les-angevins-ont-leur-role-a-jouer/81357), ou sur le lait contaminé à a mélamine.

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

36 − 28 =