Alcool et tabagisme chez les jeunes, un constat alarmant en pays de la Loire.

Alcool et tabagisme chez les jeunes, un constat alarmant en pays de la Loire.

L’Agence régionale de santé (ARS) Pays de la Loire et le Rectorat de l’académie de Nantes partagent de nombreuses ambitions pour les jeunes Ligériens. Depuis 2012, les deux organismes dirigent conjointement des actions à destination des élèves de la région.


En juillet dernier, l’ARS et le Rectorat ont signé une nouvelle convention de partenariat. La convention prévoit notamment une meilleure collaboration entre eux pour prévenir les risques liés aux maladies fortement contagieuses.

Les deux partenaires partagent plusieurs ambitions, dont le déploiement d’actions de prévention en zones rurales et zones d’éducation prioritaires. Ils souhaitent également renforcer l’insertion des élèves en situation de handicap, et notamment les élèves porteurs de troubles du spectre autistique (TSA). Actuellement, 18 600 élèves en situation de handicap sont scolarisés dans la région Pays de la Loire dont 72% en milieu ordinaire. La formation des enseignants est également un enjeu de cette convention, afin d’apporter une meilleure prise en compte des problématiques de santé et de handicap des élèves.


Plusieurs actions au programme


Un certain nombre d’actions sont prévues par les l’ARS et le Rectorat pour améliorer la situation actuelle : 

  • La scolarisation des élèves en situation de handicap : 80% des enfants scolarisés en unités d’enseignement au sein d’un établissement devront accéder à une scolarisation en milieu ordinaire. 
  • La poursuite du programme « Like You » lancé en 2017. Ce programme porte sur les sujets liés au poids et à l’image corporelle pour des jeunes de 13 à 17 ans, avec la volonté de former sept personnes de l’Education nationale par an jusqu’en 2021. 
  • Promouvoir une activité physique régulière et de prévenir la sédentarité et l’obésité, avec l’action ICAPS. 
  • Formation à la prévention du suicide dans les cinq départements. 
  • Le projet Ecout’Emoi : permettre une prise en charge précoce de la souffrance psychique chez les jeunes de 11 à 21 ans. 500 jeunes des Pays de la Loire seront ainsi suivis sur trois ans


Des chiffres alarmants


Les deux partenaires souhaitent se focaliser sur trois enjeux majeurs : les problèmes de surpoids et d’obésité, les conséquences des accidents et les troubles mentaux et du comportement.

Chez les jeunes de 1 à 17 ans, les accidents de la vie courante et de la circulation sont les deux premières causes de décès. Les troubles mentaux et du comportement en sont la 3ème cause, avec une surmortalité par suicide chez les 1 -17 ans supérieure à la moyenne nationale (9 décès par suicides sur 100 décès par an). Concernant les habitudes d’alcoolisation des jeunes Ligériens, les résultats sont également inquiétants et surtout supérieurs à la moyenne française. 22% des jeunes de la région âgés de 17 ans confient avoir consommé de l’alcool au moins dix fois dans le mois (contre 12% en France), 34 % déclarent des alcoolisations ponctuelles importantes au moins une fois par mois (22% en France) et 37% affirment avoir au moins trois ivresses dans l’année (25 % en France). Enfin, les problèmes de surpoids concernent 9% des enfants de 5-6 ans, et 2% sont touchés d’obésités.

En moyenne par an, un jeune de 17 ans sur trois consomme quotidiennement du tabac.

Quelques actions réalisées par ARS et Rectorat entre 2012 et 2017

  • Formation au repérage de la crise suicidaire : 114 personnes de l’Education nationale formées.
  • 5 Unités d’Enseignement en Maternelle Autisme (UEMA).
  • Expérimentation du programme « En santé à l’école » entre 2015 et 2017 afin de renforcer les compétences psycho-sociales.
  • Elaboration d’une cartographie commune des structures scolaires (ULIS) et médico-sociales (établissements et services).
  • Prévention des risques auditifs, avec la diffusion de 30 000 kits de paires de bouchons d’oreille et d’un livret « Ça bourdonne dans tes cages à miel ? ». Mais également la mise à disposition d’outils pédagogiques, comme des têtes acoustiques pour tester les niveaux sonores des baladeurs et MP3, dans chaque département. De plus, 68 614 jeunes ont assisté au spectacle pédagogique « Peace & Lobe » pour prévenir des risques auditifs.

Publié le 12/12/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Sante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − = 61