Citoyenneté

Maine-et-Loire : Les pires chiffres de la sécurité routière depuis 2010

Publié

le

Archive Credit AM

Archive Credit AM

Avec 3 morts ce week-end, au 12 décembre 2016, à 2 semaines des fêtes de fin d’année, 39 tués sur les routes angevines sont à déplorer. Il faut remonter à 2010 pour trouver des chiffres plus catastrophiques.

Au 12 décembre 2016, à 2 semaines des fêtes de fin d’année, 39 tués sur les routes angevines sont à déplorer. Il faut remonter à 2010 pour trouver des chiffres plus catastrophiques (50 tués fin novembre).

« Dans le cadre de l’objectif fixé en 2010 par le Président de la République de passer sous la barre des 2000 tués au niveau national en 2020, il avait été assigné au département de Maine-et-Loire un seuil de 33 morts sur les routes pour l’année 2016. » indique la Préfecture de Maine-et-Loire

Alors que la tendance nationale est à la baisse, « les chiffres départementaux traduisent dramatiquement des comportements irresponsables. » poursuit la préfecture

En effet alcool et stupéfiants sont présents dans 40% des accidents mortels sur nos routes et jusqu’à 50% en zone gendarmerie, facteurs pouvant être alliés à une vitesse excessive, relevée dans 30% des cas.

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
1 Commentaire

1 Commentaire

  1. esoterik49

    12 décembre 2016 at 20 h 50 min

    Rien de surprenant !
    Ca va faire un an et demi que je suis sur Angers et je ne compte plus les refus de priorités,les défauts de clignotants, les arrêts aux stops non respectés, les feux rouges grillés, la circulation en temps de brouillard sans feux de croisement de jour comme de nuit ( comme par exemple le samedi 12/10), les emplacement des parkings handicapés occupé par des valides….Et le pire quand on fait des réflexions à ces chauffards, ils sont encore les plus gênés !!! Ce sont des infractions au quotidien. Moi qui est vécu sur Nantes pendant 10 ans, je n’ai pas vu
    autant d’ infractions par semaine. Il y a boulot dans le département….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 4