Angers

Maine-et-Loire. L’opposition préconise de supprimer des achats de prestations à Angers SCO et Cholet Basket !

Publié

le

Crédit Val de Loire/ Stella Dupont, Chef de file de l'opposition au Conseil Général de Maine-et-Loire.

Crédit Val de Loire/ Stella Dupont, Chef de file de l’opposition au Conseil Général de Maine-et-Loire.

Pour deux jours en session budgétaire, l’opposition à l’assemblée départementale préconise ce matin de supprimer l’achats de prestations à Angers SCO et à Cholet Basket, mais aussi d’autres mesures d’économie sur le plan culturel et économique.

Outre Cholet Basket et Angers SCO, l’opposition évoque d’autres pistes d’économies allant de la réduction des dépenses de communication, supprimer la participation du département au Salon de L’agriculture, maintien de la redevance de Terra Botanica ou encore revoir le concept du festival d’Anjou. « C’est de l’ordre d’un million d’euros qui pourrait ainsi être dégagé pour permettre d’améliorer l’épargne brute de la collectivité et ainsi d’améliorer sa capacité de désendettement » expose Stella Dupont, chef de file de l’opposition départementale.

Le Président du Conseil général, Christophe Béchu, lui rétorque « que le département ne participe à présent qu’une année sur deux au salon de l’Agriculture, que les dépenses de communication du département ont baissé de 15 %, et enfin nos départements voisins sont beaucoup plus généreux en matières d’achats de prestations avec ses clubs de haut niveau »

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Olivier Angers

    16 décembre 2013 at 12 h 52 min

    Je propose une solution « zéro budget » à Mme Dupont, qui permettra à tous les usagers des TER de l’ensemble du M&L d’accéder à l’aéroport de Nantes-Atlantique, pas d’investissement, la voie existe déjà, il reste à planter un poteau pour annoncer  » gare TER de Nantes-Atlantique » (!)

    Mais pour cela, il faut que M. Auxiette et M. Le Maire de Nantes lèvent leur interdiction.

    Êtes-vous prêtes à demander cela, Chère Madame ?

    Chiche ?

  2. Valentin M.

    16 décembre 2013 at 15 h 33 min

    La critique est facile mais pas sérieuse : madame Dupont sait bien que la dette du département ne provient pas de dépenses superflues mais de dépenses sociales qui font partie de sa mission et deviennent toujours plus lourdes, en raison de la crise et du désengagement de l’Etat.
    Et le département n’a pas la chance, contrairement à la ville, de pouvoir escamoter sa dette en la refilant à l’agglo… N’est-ce pas monsieur Béatse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 − 63 =