Hippisme

Quinté. Le Prix des Saponaires à Cabourg ce jeudi 19 décembre 2019.

Publié

le

Le Prix des Saponaires à Cabourg ce jeudi 19 décembre 2019.

Direction Cabourg, ce jeudi 19 Décembre 2019 pour le Tiercé-Quarté-Quinté + .Dans cette épreuve, le Prix des Saponaires s’affronteront 16 partants. La course sera disputée sur 2750 mètres, et dotée de 28 000€ .

Dans cette épreuve, Cocotte Jolie (16) a pour elle d’être fort bien située au plafond des gains et d’apprécier la piste de Cabourg, sur laquelle elle n’a jamais déçu. En revanche, sa forme est sujette à caution au vu de ses dernières performances et elle évoluera également avec ses fers. Ce n’est pas bon signe…

Les confidences de Geny

Mathieu Brun : Brise des Ulmes (1) a connu des derniers parcours qui lui ont pleinement profité. La dernière fois, chez les amateurs, elle a coincé pour finir. À sa décharge, son partenaire a fait un peu trop fort. Jeudi, elle retrouve un tracé à main droite qui l’avantage. Elle est spéciale en partant et j’aurais préféré un départ donné avec l’aide de l’autostart. L’objectif est d’accrocher la moindre allocation possible.

Philippe Daugeard : Donzella Bella (2) est une petite jument de province, bonne droitière, qui a réalisé une année correcte. C’est sa dernière sortie de la saison. Dernièrement à Amiens, pas trop enrênée, elle est partie au galop et, derrière, elle n’a pas mis un pied devant l’autre, quand j’ai voulu la faire travailler. Elle n’a pas de marge, mais peut se racheter et prendre la cinquième voire la quatrième place, si elle est bien disposée.

Christian Bigeon : Dornella de Janzé (3) a bouclé un parcours propre, sans plus, pour sa rentrée. Elle est restée à la campagne, où elle affiche des progrès à l’entraînement. Elle tourne mieux à droite qu’à gauche et sera pieds nus ; elle est meilleure dans cette configuration. Elle risque de demander à souffler pour finir, mais il ne faut pas en faire une impossibilité pour une éventuelle cinquième place.

Christophe Drancourt : Cannelle d’As (4) est arrivée à l’écurie depuis peu de temps. À l’entraînement, elle n’a pas l’air mal. Cette sortie, qui constitue une semi-rentrée, va me permettre de prendre la température avec elle. Elle disposera d’un meilleur engagement à la fin du mois. Elle sera déferrée des postérieurs, mais ne tardera pas à l’être totalement. Il ne faut pas en faire une impossibilité pour une petite place.

Pierre Touvais: Chapella Phédo (5) a été touchée par la grippe en juillet ; il a fallu un peu de temps pour la retrouver mais c’est chose faite. Elle est en bonne forme actuellement. Elle n’a pas toujours été très heureuse mais sa dernière sortie est bonne. Ici, elle part en tête et trouve un lot dans ses cordes. Je la déferre des antérieurs pour l’occasion. Elle est bien à être cachée un peu. J’attends de la voir à l’arrivée.

Dominik Cordeau : Delfinéa Bella (6) elle rendait vingt-cinq mètres et avait ses fers à Nantes. Elle n’a pas eu toutes aises, mais a cependant plutôt bien terminé. Elle dispose d’un engagement favorable face aux femelles jeudi. Elle a des gains et il faudra que tout se passe bien. Elle est en forme et, si elle s’élance correctement, elle est capable de tirer son épingle du jeu. J’ajoute qu’elle sera déferrée.

Gilles Delacour : Dwendolina Bilou (7) est sur la montante, mais pas encore suffisamment affûtée pour être compétitive. C’est une jument d’un modèle assez imposant, et après avoir eu des problèmes de jambes, elle a encore besoin de courir. Je vais attendre avant de la déferrer, surtout que la piste de Cabourg n’est pas bonne. Je vous conseille de la revoir.

Guillaume Cardine : Brume de Lunes (8) n’a pas fourni sa valeur chez les amateurs la dernière fois, car elle relevait d’un petit virus. Tout est rentré dans l’ordre. Elle a fait pas mal de fond à l’entraînement depuis et a bien travaillé lundi matin. Elle est brave et pratique, mais il va falloir raser les murs, même si elle a l’avantage de partir en tête dans ce quinté. Elle essaiera de prendre un petit lot, malgré l’opposition.

Gilles Delacour : Dynastie d’Enfer (9) a dû couvrir le premier kilomètre en épaisseur à Cabourg récemment ; la messe était dite, car c’est une jument qu’il faut impérativement cacher. Elle n’a pas de marge et on doit la préserver au début, sans la mettre dans le rouge. Elle a le droit de disputer l’arrivée, mais connaître un parcours sur mesure avec elle est nécessaire. Elle risque d’être munie de plaques sous les pieds.

Michel Dabouis : Cool Star (10) est très bien physiquement. Elle a repris un peu de fraîcheur, après avoir couru à cinq jours d’intervalle à Vincennes. Elle a perdu du temps sur la grande piste avec la ficelle du débouche-oreilles, qui a cédé ; elle aurait pu gagner un ou deux rangs. Je me laisse tenter par cette course, même si rendre la distance à Cabourg n’est pas évident. Elle est pratique et peut accrocher une place.

Dominik Cordeau : Calvia (11) a tracé deux derniers parcours encourageants. Dimanche dernier à Bordeaux, les faux départs l’ont desservie. Au dernier essai, elle s’est retrouvée sur un quatrième rang, avant de bien prolonger son effort jusqu’au bout. Je la sens en amélioration. Jeudi, elle sera de nouveau pieds nus. Dans cette catégorie, elle a sa chance, mais il faut la bonne course et qu’elle se fasse ramener.

Jérôme-Michel Legros : Comète des Vaux (12) a été éloignée de la compétition à la suite de problèmes pulmonaires et tendineux. Tout est rentré dans l’ordre. Évidemment, il lui faudra deux voire trois sorties dans les jambes avant d’être opérationnelle de nouveau. Elle va boucler son parcours en dedans. Pour le moment, je vous conseille de la revoir.

Pierre-Alain Rynwalt-Boulard : Belle Emotion (13) s’est retrouvée derrière une jument battue en haut de la montée, mais elle n’a pas été percutante et éclatante sur la grande piste. Revenir sur un profil plat sera davantage dans ses cordes et elle affronte une opposition moins relevée. Si elle tourne bien à main droite, elle doit être capable de terminer parmi les cinq premières. Elle n’a pas de bons pieds et restera ferrée.

Eric Beudard : Bohème du Juillé (14) doit avoir son mot à dire en semblable compagnie. Elle est mieux qu’à Vire, où elle a manqué de fraîcheur et d’un peu de souplesse. Je tente le pari de la déferrer des quatre pieds. À l’issue d’un bon parcours, elle est capable d’aller vite pour finir.

Laurent-Claude Abrivard : Devise du Vivier (15) a fait sa course la dernière fois à Vincennes. Certes, elle vise moins haut ici, mais rendre vingt-cinq mètres à Cabourg n’est jamais évident. Elle tourne bien à droite, comme l’atteste sa victoire sur l’hippodrome de Reims, et sera sans ses fers. En revanche, elle n’a pas de marge et il faudra que tout se passe bien. Elle n’est pas plus mal en venant devant à un tour de l’arrivée.

Retrouvez toutes les courses du quinté et tous nos derniers tuyaux sur notre page Facebook   La nouvelle application mobile quinté est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Une synthèse: 15-13-5-10-2-4-13-6 La synthèse de presse: 15-10-3-14-2-6-5-12

Le Parisien : 6-5-3-14-10-4-2-13
Ouest France: 10-6-15-14-5-13-3-2
Sud Ouest : 10-15-6-5-2-3-14-4
Paris Turf : 15-10-3-5-6-13-14-1

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 − = 43