Technologie

Le Campus d’innovation, premier résultat du partenariat entre les universités d’Angers et du Mans.

Publié

le

© Crédit photo Valentin LE GUILLOUX – (de gauche à droite) Christian Roblédo (président de l’Université d’Angers), Vincent Lamande (président de la SATT Ouest Valorisation) et Rachid El Guerjouma (président de Le Mans Université).

Le Campus d’innovation Angers – Le Mans a pour vocation de dynamiser la recherche et valoriser l’innovation au sein des Universités d’Angers et du Mans. 4 d’entre eux ont été mis en place sur Nantes, Rennes, Brest-Vannes-Lorient et Angers-Le Mans. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la création de la nouvelle CoMUe expérimentale Angers-Le Mans.

Pour resituer le contexte

Après 4 ans d’existence, la Comue UBL (Université Bretagne Loire), regroupant des universités, écoles et organismes de recherche en Pays de la Loire et Bretagne, sera dissoute au 1er janvier 2020. Conformément à leurs obligations réglementaires, l’Université d’Angers et Le Mans Université ont décidé de se fédérer dans le cadre d’une CoMUe expérimentale qui sera créée en 2020. Ce rapprochement stratégique sera un levier pour le développement scientifique, technologique et culturel des deux universités des villes d’Angers et du Mans et de leurs territoires respectifs, renforçant ainsi leur attractivité.

Première étape de ce rapprochement, la création de 4 campus de l’innovation, dont 1 pour les Universités d’Angers et du Mans. Cette nouvelle configuration doit permettre l’émergence et le financement de projets issus de la recherche publique pour les transférer vers les partenaires socio-économiques. Accompagné par la SATT Ouest Valorisation, cette nouvelle démarche est aussi née dans le contexte de la dissolution de l’Université Bretagne-Loire. « La mise en place de ce campus d’innovation va permettre de structurer, de consolider et d’harmoniser notre stratégie de valorisation à l’échelle de notre territoire pour faire émerger de nouveaux projets ambitieux et innovants » estime le président de l’Université d’Angers, Christian Roblédo. « C’est un projet important pour l’équilibre du grand ouest qui permettra de créer de la synergie entre les acteurs pour rendre plus visible les activités de recherche sur le territoire d’Angers et du Mans » complète le président de Le Mans Université, Rachid El Guerjouma.

Plusieurs projets de recherche et d’innovation ont déjà été créés, à l’image du Doudou Rémi, permettant à des jeunes enfants ayant perdus l’usage d’une main, de pouvoir réapprendre à la réutiliser.