Transport

33 morts en 2019 sur les routes du Maine-et-Loire.

Publié

le

Crédit AM – 33 morts en 2019 sur les routes du Maine-et-Loire.

Ce soir c’est le Réveillon du Nouvel An et en prévention gendarmes et policiers de Maine-et-Loire sont allés à la rencontre des automobilistes avant cette soirée festive pour distribuer des éthylotests. En 2019, 33 personnes sont décédés sur les routes du Maine-et-Loire.

Le Réveillon du Nouvel approche en prévention en fin d’après-midi comme à Noêl , Policiers et gendarmes ont enclenché « l’Opération Sourire », ce mardi 31 décembre. Ce sont près de 300 éthylostests qui ont été distribués ce soir par les policiers boulevard du Roi René à Angers et la même opération était organisée à Saint Jean de Linières par L’EDSR (Escadron départemental de sécurité routière)

Une distribution accompagnée d’un message de prévention des automobilistes « faites le choix d’un conducteur pour rentrer ce soir »

Ce mardi soir, police et gendarmerie multiplieront les contrôles sur les routes du Maine-et-Loire.

Le Préfet ira ce soir à la rencontre des différents services (Police, gendarmerie, pompiers)

33 morts en 2019 contre 38 en 2018.

En 2019, 33 personnes sont décédées sur les routes du Maine-et-Loire. 24 côté gendarmerie et 9 en zone police, dont 3 piétons, 5 cyclistes, 2 cyclomotoristes, 3 motards. 8 jeunes entre 18 et 24 ans ont perdu la vie cette année sur les routes du Département et 6 seniors.

En 2018, au niveau départemental, la proportion des accidents mortels impliquant au moins un conducteur en alcoolémie illégale atteint 31 %, un taux proche de moyenne nationale qui est relativement stable depuis plusieurs années aux environs de 30 %.

« Ces chiffres doivent inciter chacun à adopter un comportement responsable, pour éviter qu’en décembre ces moments de convivialité ne se terminent par des drames. » prévient la Préfecture de Maine-et-Loire

Les chiffres clés de l’alcool au volant

En 2018 en France, l’alcool était en cause dans 30% des accidents mortels faisant 747 personnes tuées dans un accident avec un conducteur au taux d’alcoolémie illégale et plus de 7200 blessés. Avec un taux de 0,8g/l de sang le risque d’être responsable d’un accident mortel est multiplié par 10.

L’accident type impliquant de l’alcool :

  • a lieu la nuit : 2/3 des accidents mortels
  • le week-end : 56% des accidents mortels
  • est 3 fois plus grave que les autres
  • touche les jeunes : la moitié des conducteurs alcoolisés impliqués dans un accident mortel a entre 18 et 34 ans

La rédaction apporte chaque jour son lot quotidien d'information angevine, pour vous fournir l'essentiel de l'actualité de la journée.Vous avez une information urgente, pratique, n’hésitez-pas envoyez la nous sur redaction@my-angers.info

Continuer à lire
Cliquer pour commmenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 29 = 32