Les policiers d’Angers en opération prévention avant le réveillon du Nouvel An [VIDEO]

Crédit AM –
Quelques heures avant le réveillon du Nouvel An, des policiers d’Angers et de la Gendarmerie de Maine-et-Loire ont mené une opération de prévention contre les dangers de l’alcool, ce lundi 31 décembre 2018, quelques heures avant la nouvelle année.

Quelques heures avant le réveillon du Nouvel An, des policiers d’Angers et de la Gendarmerie de Maine-et-Loire ont mené une opération de prévention contre les dangers de l’alcool, ce lundi 31 décembre 2018, quelques heures avant la nouvelle année.

À quelques heures du réveillon du Nouvel An , deux points de contrôle ont été mis en place, ce lundi 31 décembre 2018, à Angers avec la Police et à Saint jean de Linières avec la Gendarmerie .Objectif : distribuer des éthylotests et prévenir les conducteurs du danger de conduire en ayant bu de l’alcool. Dans la soirée, des contrôles répressifs seront menés.

« Nous incitons les conducteurs à en parler à leurs proches »

La prévention est une des multiples casquettes portées par les policiers. « Faites attention au moment de partir, faites le test », ont répété les 6 policiers des unités chargées de la sécurité routière. Ils ont donné 300 éthylotests aux automobilistes interceptés en bas du château d’Angers. « Le message est simple », explique le commissaire Gillet.

« La prévention consiste à dire aux gens de se tester s’ils ont un doute, à s’arranger pour dormir dans leur famille ou à ce que quelqu’un qui ne boit pas conduise. « Celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas » »

La sensibilisation, assure un major, fonctionne par le bouche-à-oreilles : « Nous incitons les conducteurs à se tester avant de repartir de leur diner. » Le message est bien perçu par les automobilistes stoppés, qui saluent « le travail des policiers, pas toujours facile en ce moment ». Dans tous les habitacles, on assure aux fonctionnaires qu’on sera « bien prudent ».ou que l’on reste à la maison pour d’autres. L’alcool est responsable de 30% des accidents mortels en France.

Au 26 décembre, il y avait déjà eu 38 tués sur les routes du Maine-et-Loire contre 43 à la même époque l’an dernier.

Après l’opération menée entre 16h30 et 17h30, la prévention ne sera plus de mise : Les gendarmes seront sur les route du département. Entre 0,25 et 0,39 mg d’alcool par litre d’air expiré, la sanction inclut « retrait de six points, amende de 90 euros et immobilisation du véhicule ». Au-delà du seuil contraventionnel, c’est un délit impliquant « suspension de permis, amende de 4 500 euros et prison ».

En complément, La préfecture de Maine-et-Loire l’assure « les forces de l’ordre intensifieront les contrôles ces prochaines semaines, en ciblant les zones, les usagers et les comportements à risque. »

Côté police ce soir, environ 60 fonctionnaires plus une unité de soixante-dix gendarmes mobiles veilleront sur l’ensemble des quartiers de la ville.

Publié le 31/12/2018

Vous pouvez partager
Angers Info est un média 100% indépendant. Aidez-nous dans notre développement. En soutenant Angers Info ici , chaque donateur bénéficie d'une réduction d'impôt de 66 % du montant de ses dons, dans la limite de 20 % du revenu imposable. Il reçoit un reçu fiscal en fin d’année.

Retrouvez toute l'actu d'Angers et sa région nos contenus et toutes nos photos et reportages sur notre page Facebook et sur notre compte Twitter

La nouvelle application mobile Angers Info est en ligne sur Google Play Store et dorénavant sur toutes les plateformes windows.

Catégories:
Citoyenneté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1