Citoyenneté

Nouvel An : de nombreux contrôles de police pour veiller au respect du couvre-feu dans le Maine-et-Loire

Publié

le

Les forces de l’ordre veillent au respect du couvre-feu avant la nouvelle année. Crédit : Jimmy Joubert / Angers Info

Comme une répétition avant la Saint-Sylvestre, la préfecture de Maine-et-Loire a mis en place un dispositif de contrôle d’attestation pour veiller au respect du couvre-feu ce mercredi 30 décembre.

Entre 20h et 6h du matin, un couvre feu est en place partout en France depuis le 15 décembre. Si une exception était accordée pour le réveillon de Noël, le Gouvernement ne laissera pas de « passe droit » pour la Saint Sylvestre. Fêter la nouvelle année ne sera donc pas si facile. Pas plus de 6 dans une même maison et un couvre-feu toujours appliqué, les forces de l’ordre veilleront à ce respect alors que la nuit s’annonce déjà compliqué.

En guise de répétition, de nombreux postes de contrôle étaient mobilisés dans le Maine-et-Loire. Avec des contrôles de police sur Trélazé, Cholet et Saumur, ainsi que des contrôles de Gendarmerie au rond point du Parc des expositions d’Angers et à Sèvremoine, les forces de l’ordre ont veillé au respect du couvre-feu, ce mercredi 30 décembre. « Ce soir (30/12) et demain (31/12), beaucoup d’effectifs sont en place pour veiller au respect du couvre-feu. Les équipes sont également mobilisées pour faire du maintien de l’ordre, mais la tâche ne va pas être facile. […] On ne veut pas embêter les gens, on veut juste faire respecter les règles » confie le préfet de Maine-et-Loire, Pierre Ory, sur le contrôle mis en place à Trélazé. Les forces de l’ordre veulent faire respecter des règles qui sont, vraisemblablement, bien appliquées dans le département « il y a beaucoup d’opérations qui ont été effectuées, et on constate très peu d’infractions. Il y a même des soirs où on constate aucune infraction. La plupart des infractions, au final, ne sont pas en lien avec le respect du couvre feu » remarque le préfet.

Sur Trélazé, une vingtaine de véhicules ont été contrôlés en moins d’une heure. Seulement deux personnes étaient en infraction pour un défaut d’attestation et trois pour des problèmes divers liés à leurs véhicules. Pour cette opération, une douzaine d’agents étaient sur Trélazé, mais plusieurs agents ont dû quitter les lieux après des tirs de mortiers sur un bus et sur des forces de l’ordre, dans le quartier de Belle-Beille. Comme l’explique Pierre Ory « on s’attend à ce genre d’attitude, qui dure depuis plusieurs semaines. Pour cela, la sécurité sera renforcée dans plusieurs quartiers du département« .